Rentrée scolaire 2020-2021 : Les nouveaux livres introuvables

Dans les rayons des librairies de la capitale, leur absence est le signal de leur indisponibilité au pays.

Ce vendredi 4 septembre au lieu-dit «Montée Camair», les parents se rapprochent auprès des librairies. Ils sortent de la très déçus. Les livres nouvellement inscrits au programme ne sont pas disponibles. Ils sont nombreux qui souhaitent préparer la rentrée de leurs progénitures en ce moment. Pour éviter les embouteillages de la dernière minute. «Je venais acheter les livres de mon enfant qui va en classe de première scientifique, malheureusement les livres ne sont encore disponibles chez les libraires. Donc je suis obligé d’attendre, espérant que dans les prochains jours qu’on sera satisfait», lâche un parent.

Les libraires ont des sérieux problèmes d’approvisionnement. Dans les rayons, certains ouvrages sont introuvables. Il s’agit des livres de la maternelle, et du primaire. Notamment le livre d’anglais au Cep, et celui de français de la classe de Sil. Au niveau du secondaire la situation est problématique. Il y a des soucis en classes de 4ème et 3ème où les manuels d’éducation civique et morale ont changé. Idem pour les livres de Sciences de la vie et de la terre, de mathématiques, et de physiques de la classe de 1ère D.

Ce qui n’arrange pas les libraires qui sont aux abois. «La liste officielle des fournitures était disponible avant mars au plus tard en avril. Jusqu’à présent on n’a pas les livres qu’on a changés .On n’en trouve pas. Surtout les livres de l’école primaire et de la maternelle. Pour le cas de nouveaux livres de la classe de 1ère made of éducation a déjà fourni une grande quantité. Quand on parle du livre de mathématiques 1èreD de Ceper on ne sait pas s’ils seront fabriqués au Cameroun ou à l’étranger. Cette situation peut aller jusqu’au premier trimestre voire la fin du trimestre. Or ça fait déjà cinq mois qu’on a remis le droit de fournir les livres», s’indigne Paul le libraire

Depuis quelques années le système éducatif camerounais a changé de paradigme. Ainsi les nouveaux programmes reposent sur l’Approche Par Compétence (APC). Son entrée en vigueur progressive modifie continuellement les manuels scolaires dans les cycles primaires et du secondaire. Selon Nicolas Megné Awono dit: «l’APC va progressivement. L’année dernière c’était en classe de 2nde, cette année c’est la classe de 1ère avec les changements des livres du programme, on a pratiquement tout changé il y’a seulement les livres d’Allemand et Balafon de Engelbert Mveng. L’année prochaine c’est la classe de Tle qui subira des mutations. L’Approche par compétence aura fait ainsi le cycle complet».

Un manque à gagner
La nouvelle approche qui conduit à l’absence des livres susmentionnés dans les espaces marchands ne permet pas aux vendeurs de faire des bonnes affaires. «Ceci est une grosse perte pour nous les vendeurs. On ne saurait faire un bon chiffre d’affaires du fait de l’absence des livres, et on ne sait pas combien de temps cela mettra», lâche un libraire. Et de poursuivre: «au moment où ces livres seront disponibles, il y’aura une mauvaise distribution c’est là où interviendra la surenchère. Si le livre coûte 5500f avec les frais de transports on le fixera à 7500 f ce qui ne sera du goût des parents qui prendront en compte les prix officiels homologués par les pouvoirs publics».

En plus, en dehors de la baisse du chiffre d’affaires, l’on assistera à des embouteillages interminables qui s’accompagneront des larcins non seulement chez les parents, mais aussi chez les vendeurs qui perdront leurs marchandises. Malgré tous ces manquements, les regards sont tournés vers les autorités. «Il faut que l’État essaie de voir avec la Commission du livre pour que ceux-là dont les manuels ont été validés s’en pressent. Nous sommes à un mois de la rentrée scolaire qui est prévue pour le 5 octobre. Donc si jusqu’à présent nous n’avons pas les livres , malgré la bonne volonté des parents, ils sont obligés de rebrousser chemin» , explique le libraire qui reste dans l’expectative.

Olivier Mbessité (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *