Réformes fiscales: Le match Modeste Mopa / Célestin Tawamba

Le directeur général des impôts est pressé par le FMI d’augmenter la pression fiscale chaque année de 1%. Mais ses mesures sont critiquées par le patronat qui l’accuse d’accroître la charge fiscale d’une seule catégorie de contribuables.

Modeste Mopa

Propos recueillis par Rémy Biniou

 

lire la suite en un seul clic

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *