Reconnaissance pour travail bien fait : 40 personnels de Tradex décorés

La cérémonie de la remise des médailles du travail aux récipiendaires a eu lieu le 31 mars 2023 à Douala sous la présidence de Grégoire Owona, ministre du Travail et de la Sécurité sociale.

Ils sont au total quarante récipiendaires à bénéficier, à la société de Trading et d’Exportation de pétrole brut et de produits pétroliers (Tradex), de la reconnaissance de la nation. Soit une médaille en or, treize en argent et vingt-huit en vermeil. Dix personnels parmi les méritants ont reçu plus d’une médaille. Trois d’entre eux ont été appelés à faire valoir leurs droits à la retraite. Tandis que quatre autres ont opté pour une réorientation de leur carrière. Ces récipiendaires figurent pour la plupart au rang des pionniers de l’entreprise, d’où le titre de «héros» qui leur est décerné par la direction générale de la société. «Oui, j’ai dit héros et je pèse mes mots. Héros, ils le sont pour leur parcours au sein de notre firme. Héros, ils le sont pour avoir accompagné Tradex dans son développement, pour avoir joué un rôle important dans la transformation de notre entreprise. Héros, ils le sont pour avoir été présents avec passion et engagement, aussi bien lors des victoires structurantes que lors des tempêtes déstabilisatrices», complimente Simon Paley, directeur général (DG) Tradex.

Nous sommes le 31 mars 2023 à Douala, à la cérémonie de remise des médailles d’honneur de travail. Grégoire Owona en assure la présidence. Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale est à l’occasion accompagné d’autres membres du gouvernement. Le personnel, à travers son délégué, exprime sa joie en ce jour mémorable pour l’entreprise Tradex. «Aujourd’hui, nous célébrons nos collègues. Nous célébrons leur ancienneté, leur loyauté, leur fidélité à Tradex. La célébration de ce jour nous rappelle que vous êtes au cœur de la marche de Tradex au cours des 10, 15, 20 dernières années. Vous avez consacré de longues journées de votre existence à poser les jalons d’une marque forte, une entreprise qui fait envie», rappelle Isabelle Andela, représentante des délégués du personnel.

Sécurité sociale
Les employés de Tradex bénéficient d’une plus large couverture en matière de sécurité sociale, conformément aux textes et réglementations en vigueur. «Nos salariés bénéficient entre autres d’une couverture maladie avantageuse, du règlement de leurs cotisations sociales dans les délais, d’un système de retraite complémentaire attractif, d’une politique de prêts en interne à taux zéro, d’un système de rémunération parmi les meilleurs pratiqués dans notre profession», indique le directeur général de Tradex. Afin d’affronter les mutations profondes annoncées sur le marché des produits pétroliers dans la zone Cemac, Tradex a ajouté à son activité de trading la distribution des produits pétroliers.

Implantée au Cameroun, au Tchad, en Centrafrique et en Guinée Équatoriale, la société de trading fondée en 1999 par la Société nationale des Hydrocarbures (SNH) est détenue à 100% par l’État du Cameroun. Elle opère sur un réseau d’une centaine de stations-service et emploie près de 1500 jeunes en Afrique centrale. Tradex, au fil du temps et avec l’acharnement au travail, se classe parmi les cinq plus grandes entreprises en activité au Cameroun.

Diane Kenfack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *