RCA: près de 3 millions de personnes appellent à l’aide humanitaire

Il manque 35,5 millions de dollars au Programme alimentaire mondial (Pam) pour pouvoir doubler son aide humanitaire et venir au secours de près de 3 millions de Centrafricains.

Rapporté par l’agence de presse chinoise Xinhua, le 23 août 2019, le cri de cœur est de Hervé Verhoosel, porte-parole du Pam, récemment en visite en République centrafricaine (RCA). D’après les estimations du fonctionnaire onusien, c’est près de 2 personnes sur trois qui sont concernées. «1,8 million de personnes en RCA sont en situation d’insécurité alimentaire grave. Avec un taux de 38 % sur l’ensemble du pays, la malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans reste élevée. La malnutrition aiguë reste également très répandue avec au moins un enfant sur deux, âgé de 2 à 6 ans, qui en souffre. Cela en fait la troisième plus grande crise humanitaire au monde, après le Yémen et la Syrie, en termes de proportion de la population totale nécessitant une aide humanitaire», a déclaré Hervé Verhoosel.

Ce dernier a appelé la communauté internationale à financer, d’ici la fin de l’année, le montant évoqué supra. En réponse aux besoins urgents croissants, apprend-on, le Pam a déjà révisé ses objectifs en RCA. L’institution a amélioré la qualité de son assistance aux populations touchées. En perspective, il est prévu, l’élargissement de la riposte par l’intensification des distributions générales de vivres et des activités de nutrition (préventives et thérapeutiques). Il s’agit de cibler les enfants âgés de 0 à 5 ans, ainsi que les mères enceintes et les mères allaitantes, pour lutter contre la malnutrition infantile à la source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!