Ramadan 2019 à Yaoundé : De l’assistance pour des orphelins et veuves musulmans

L’entreprise asiatique QNET, en partenariat avec l’Association des femmes dynamiques pour l’assistance aux veuves et aux orphelins (Afdavo), a remis le 23 mai 2019 des dons aux fidèles musulmans du quartier Briqueterie de la capitale camerounaise.

Photo de famille lors d’une remise de don aux veuves musulmanes

Du riz, des huiles végétales de cuisine et du sucre. Voilà quelques composantes du paquet de denrées alimentaires de première nécessité reçu ce 23 mai 2019 à Yaoundé par des veuves et orphelins de la communauté musulmane de Yaoundé. La cérémonie de remise des dons s’est déroulée à Ekoudou, au quartier Briqueterie à Yaoundé, sous l’œil avisé des autorités religieuses et des populations de ce quartier populeux de la capitale du pays.

Cette action, qui intervient pendant la période de ramadan, matérialise la largesse de la multinationale QNET à l’égard des personnes nécessiteuses. D’après Biram Fall, Directeur général de l’entreprise QNET pour l’Afrique subsaharienne, «la campagne de Ramadan est l’un des moyens par lesquels nous nous adressons à la société pour aider les gens ». Rendue à sa deuxième édition, la remise de dons s’érige progressivement en tradition. Une aubaine pour les croyants en situation de vulnérabilité, estime Fadimatou, présidente de l’Afdavo. Alors que pour le promoteur de la campagne, Erika Lindou, le travail de l’Afdavo est louable. C’est la raison pour laquelle, a-t-il dit, sa société vient prêter main forte à cette association pour redonner le sourire aux personnes défavorisées de cette association de femmes musulmanes.

Bénéficiaires

Parmi les récipiendaires, on trouve Amina (nom d’emprunt). Jeune veuve et mère de deux enfants, la musulmane a du mal à vivre décemment. « Depuis la mort de mon mari, c’est très pénible pour moi de nourrir mes enfants, de les habiller, de les inscrire à l’école », martèle-t-elle. L’association dédiée aux veuves et aux orphelins essaie de pallier à cette situation difficile. Elle organise régulièrement des séances de sensibilisation pour remonter le moral aux personnes dans la précarité. La pédagogie porte sur des thèmes tels que : comment une veuve peut éduquer seule ses enfants ; comment aborder la société dans des conditions de difficulté extrême…

Les femmes ciblées par la sensibilisation apprécient. « Après avoir perdu mon mari, ce n’était pas facile pour moi et pour mes enfants. Je suis devenue violente envers eux, à tel point qu’on ne s’entendait plus. C’est grâce à ces séances que j’ai pris conscience que je devais changer et aborder la situation autrement, pour le bien de mes enfants. Depuis, ça se passe bien avec mes trois enfants », confesse Aissatou. « Je remercie du fond du cœur l’Afdavo et  QNET pour leur bienfaits à notre égard », indique-t-elle.

Inspirée par la philosophie « Raise yourself to help makind », c’est-à-dire « élevez-vous pour aider l’humanité », l’entreprise QNET est une multinationale de vente directe par réseau basée à Hong Kong. A plus de 20 ans d’existence, elle est présente dans plusieurs pays africains, comme le Mali, par le biais des filiales et des partenariats.

Joseph Julien Ondoua Owona, Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *