Projets intégrateurs prioritaires : la stratégie de mobilisation des financements connue

La Cemac vient d’adopter la stratégie de recherche et de mobilisation des fonds nécessaires restants pour la construction des 12 projets intégrateurs prioritaires. 2563,4 milliards FCFA sont à recouvrer afin de réaliser le vœu des chefs d’État de la Communauté à savoir «l’accélération de la réalisation des infrastructures nécessaires à la promotion d’un développement économique et social inclusif».

La stratégie de la Cemac repose sur quatre aspects: l’identification des partenaires à démarcher, la catégorisation, la composition d’une délégation à l’échelle sous régionale et l’organisation d’une table ronde. Pour ce qui est de l’identification, la Cemac a porté son dévolu sur 13 institutions bancaires (Bdeac, banque mondiale, Bad, UE, Bid, Fonds Kowétien, Badea, Bei, Brics-NDB, banques islamiques du Golfe, Kuwait Finance House, Dubai Islamic Bank, Abu Dhabi Islamic Bank) et 8 pays (France, Usa, Japon, Allemagne, Chine, Inde, Turquie, pays nordiques).

Ces partenaires potentiels seront démarchés selon une catégorisation dictée par les règles et procédures de préparation, approbation, décaissement et contrôle d’exécution de projets en vigueur dans leur catégorie respective. Il y a donc les bailleurs traditionnels, les banques islamiques et la banque de développement des Brics, les nouveaux programmes annoncés dans le cadre des sommets avec l’Afrique (Japon, Usa, France, Chine, Russie, Turquie/Afrique) dont les mécanismes sont fixés par le pays donateur.

La présentation des projets à ces partenaires incombe à une délégation composée du président de la commission de la Cemac, du président du Copil Pref-Cemac, du président du conseil des ministres de l’Ueac, du président du comité ministériel de l’Umac, le gouverneur de la Beac, le président de la Bdeac.

Enfin, une table ronde est prévue à Bruxelles dans la période de janvier-février 2020.

Zacharie Roger Mbarga 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *