Projet « Eco Pack » : La CNPS s’investit pour une meilleure alimentation des pensionnés

Le projet mis en place en partenariat avec l’entreprise SOACAM, spécialisée dans la distribution des produits domestiques de grande consommation, a été lancé le 23 octobre 2020 à Yaoundé et vise, entre autre, à lutter contre la vie chère au Cameroun et dans la sous-région.  

La Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) ne lésine pas sur les moyens pour offrir des meilleures conditions de vie aux retraités camerounais. En effet, après l’augmentation des pensions vieillesse il y a quelques mois, le bras séculier de l’Etat en matière de protection sociale et familiale a décidé d’accorder un intérêt particulier à l’amélioration de la qualité de l’alimentation de ces personnes, qui sont pour la plupart du troisième âge et par conséquent physiquement plus fragiles. Cette ambition s’est ainsi matérialisée à travers un partenariat scellé avec la Société alimentaire du Cameroun (SOACAM), aboutissant à la mise en œuvre du projet « Eco Pack ». Le lancement s’est déroulé le 23 octobre dernier au siège de la CNPS à Yaoundé, au cours d’une cérémonie très festive, en présence du Chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis au Cameroun, Vernelle Fritz Patrick, représentante personnelle de l’ambassadeur.

«Notre ambition est de remédier au problème alimentaire de malnutrition et de la faim que rencontrent nos populations. Car au Cameroun, sur une population de 25 millions d’habitants, près de 4 millions n’ont pas accès à une alimentation de qualité d’après le Programme alimentaire mondial dans un rapport publié en 2018», a déclaré à cette occasion le directeur général de la SOACAM, Hamidou Nana Bouba, lors de sa prise de parole. De manière concrète, « Eco Pack », met à la disposition des pensionnés, mais également du personnel de la CNPS, des packs alimentaires économiques dotés de valeurs nutritives à l’instar du riz, de l’huile végétale, du lait, de sucre, des paquets de spaghettis, de la tomate en sachet, des sardines ou encore des savons pour l’hygiène corporelle.

Le tout, à des prix respectifs de 10.000 FCFA, 20.000 FCFA, 25.000 FCFA et 40.000 FCFA en fonction des bourses. Une véritable aubaine pour les principaux bénéficiaires qui ont tenu à saluer à juste titre cette initiative. Car comme l’a déclaré Jean Didier Ebolo Ndzou, représentant des pensionnés, «ce projet nous permet de gagner en temps et d’éviter les assauts des bandits qui nous ont régulièrement dépouillés par le passé dans les marchés. Plus important encore, grâce à ces packs, nous évitons les contacts physiques, et cela constitue, à n’en point douter, une mesure forte de lutte contre la pandémie de l’heure, à savoir le coronavirus, un véritable tueur qui décime particulièrement les pensionnés âgés comme nous».

En plus d’être une solution idoine pour une meilleure alimentation des pensionnés, « Eco Pack » vient appuyer les efforts du gouvernement camerounais en matière de lutte contre la vie chère. «Il est question de leur (pensionnés, Ndlr) fournir des choses qui parfois peuvent paraitre difficiles à acheter lorsqu’on a des revenus modestes, ou lorsqu’il y a bousculade dans les magasins. Avec le partenariat SOACAM, ils peuvent commander et recevoir à domicile ou alors aller chercher à un très bon prix», a pour sa part précisé le DG de la CNPS, Alain Noël Olivier Mekulu Mvondo Akame. La SOACAM en a ainsi profité pour renouveler une fois de plus son engagement à mener ce combat contre la vie chère en donnant à toutes les classes sociales, la possibilité de s’offrir des produits de grande consommation à moindre coût.

Pour y parvenir, l’entreprise spécialisée depuis trois décennies d’existence dans la distribution des produits domestiques de grande consommation, a sollicité l’appui d’un partenaire américain, en l’occurrence le groupe Foodland Corporation Limited. C’est ce dernier qui a permis la transposition des Etats-Unis vers le Cameroun, du projet « Foodland » qui facilite la vie aux personnes vulnérables en Amérique. «Je joints ma voix à celle du directeur général de SOACAM. Conscient de ce que le directeur général de la CNPS fait au Cameroun pour des personnes vulnérables et celles du troisième âge, nous avons pensé que c’était le meilleur partenaire au Cameroun», a laissé entendre Sidoine Avodo, partenaire de gestion de Foodland Corporation Limited.

La SOACAM s’engage auprès de la CNPS à mener la lutte contre la vie chère en offrant à toutes les classes sociales la possibilité de s’offrir des produits de grande consommation à moindre coût. Au-delà de la distribution des produits de grande consommation la SOACAM et la CNPS visent dans ce cadre à réitérer leur investissement social à travers « Eco pack », en faisant de la proximité et de la lutte contre la vie chère nos deux actions économiques prioritaires. Nous aiderons ainsi le gouvernement dans ce combat mené avec acharnement depuis de nombreuses années. « Eco pack » s’ajoute donc à la liste exhaustive des opérations menées en faveur de la baisse des prix des produits de première nécessité et de qualité, avec la mise sur pied des points d’approvisionnement ou point de collecte à travers le pays. Des missions, au demeurant, chères au ministère du Commerce.

 

Alain Noël Olivier Mekulu Mvondo Akame, directeur général  de la CNPS

«Aller au-delà du paiement de la pension»

 

«Aujourd’hui, c’est l’assistance alimentaire que nous leur apportons à travers du riz, des pâtes alimentaires, l’huile, le savon et autres. Je voudrais rassurer les pensionnés que la CNPS sera toujours à leur service. Nous sommes ici pour les servir, car c’est notre travail et un honneur pour nous. Il est question de leur fournir des choses qui parfois peuvent paraitre difficiles à acheter lorsqu’on a des revenus modestes ou lorsqu’il y a bousculade dans les magasins. Avec le partenariat SOACAM, ils peuvent commander et recevoir à domicile ou alors aller chercher à un très bon prix. La sécurité sociale pour nous, c’est aller au-delà du paiement de la pension et faire des pensionnés des partenaires quotidiens de la CNPS».  

 

Hamidou Nana Bouba, directeur général de la SOACAM

«Remédier au problème alimentaire de malnutrition et de la faim»

«Depuis des années, la CNPS a pris la résolution d’améliorer la vie de ses assurés sociaux en général, et, plus particulièrement, celle de nos parents du troisième âge. D’où cette mission de valorisation de la vie humaine. En 36 ans, nous avons connu de nombreuses mutations et innovations qui nous ont conduit à la mise sur pied d’un projet innovant dont le tout premier produit « Eco pack ». Ce programme s’inscrit dans notre volonté d’offrir aux populations camerounaises et à celles de la Cemac, la possibilité d’améliorer de façon continue leurs conditions de vie. A travers « Eco pack », la SOACAM tient à renouveler son engagement qui est de lutter contre la vie chère auprès des populations. Notre ambition est de remédier au problème alimentaire de malnutrition et de la faim que rencontrent nos populations».

 

Sidoine Avodo, partenaire de gestion de Foodland Corporation Limited

« Foodland vise à faciliter la vie aux personnes vulnérables»

«Connaissant effectivement le travail qu’abat le directeur général de la CNPS, le concept était de faciliter la vie aux pensionnés. Nous avons pensé discuter avec lui et présenter ce qui se fait aux Etats-Unis. A la base, l’objectif c’était de ramener un concept américain au Cameroun, notamment le concept «Foodland» qui facilite la vie aux personnes vulnérables aux Etats-Unis. Et conscient de ce que le directeur général de la CNPS fait au Cameroun pour des personnes vulnérables et celles du troisième âge, nous avons pensé que c’était le meilleur partenaire au Cameroun. C’est la raison pour laquelle quand nous l’avons saisi, il nous a tout de suite ouvert les portes de son entreprise, et ensemble nous avons mené ce travail depuis plusieurs mois».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!