Programme Horizon 2020 : Chercheurs camerounais, faites-vous connaitre !

L’appel a été lancé après la présentation de l’instrument de coopération scientifique entre l’Union européenne et le Cameroun.

Table des officiels lors de la cérémonie de présentation

Pour une cérémonie de présentation, tous les discours prononcés ce 8 octobre 2019 à Yaoundé définissent ce qu’est Horizon 2020. D’abord celui de l’ambassadeur, chef de délégation de l’Union européenne (UE). S.E. Hans Peter Schadek a notamment dit tout le bien du Programme Horizon 2020. Il a surtout expliqué ce dernier pour en montrer l’utilité pour les chercheurs camerounais. «Horizon 2020 est le plus grand programme de recherche et d’innovation jamais réalisé par l’UE. A tous les chercheurs camerounais, voici un instrument conçu pour renforcer vos bases scientifiques et technologiques afin de mieux exploiter le potentiel économique et industriel des politiques dans trois domaines (agriculture, santé et technologies de l’information et de la communication)», a exhorté l’Allemand.

La même tonalité, on la détecte dans le phrasé de Sarah Anyang Agbor, commissionnaire des ressources humaines, science et technologie à la Commission de l’Union africaine (UA). «Voici une plateforme de partenariat scientifique et technique… Ce programme est une opportunité pour les chercheurs camerounais de résorber ses déficits dans leurs domaines», a-t-elle dit.
Dr Madeleine Tchuinté, ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (Minresi) soutient que «Horizon 2020 soutient les projets tout au long de la chaîne d’innovation et simplifie l’accès des chercheurs au financement». La Minresi évoque surtout les subventions susceptibles d’aider à la mise sur pied d’une Cité des Sciences, de la Cameroon Sillicon River et de la mise en place des unités de transformation technologique.

Horizon 2020, a-t-on appris au cours de cette présentation, «contribue à soutenir une initiative importante de l’Union africaine visant à développer un dispositif de qualifications à l’échelle du continent africain, et à soutenir le développement des compétences au niveau national, afin de faire correspondre les compétences aux choix de chaque pays en matière de développement stratégique».

Selon le Minepat, parmi les objectifs attendus de la présentation du 8 octobre 2019 à Yaoundé, il y a en première ligne l’inscription du Cameroun sur la liste des pays bénéficiaires de ce programme. Depuis son lancement, le programme-cadre de recherche Horizon 2020 a déjà financé 310 projets sur le continent africain, apprend-on de sources officielles.

 

Jean-René Meva’a Amougou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *