Le procureur de la république du Boyo kidnappé

Décidément, la crise anglophone s’enlise depuis la convocation du corps électoral. On note un regain de criminalité dans la partie anglophone. Après l’incendie respectivement de l’école normale des instituteurs de Ndop dans département du Ngoketunjia dans la nuit du 20 au 21 juillet et la sous-préfecture de Bali dans le département de la Mezam dans la nuit de 21 au 22 juillet, c’est le procureur de la république près les tribunaux du Boyo à Fundong qui a été enlevé par la branche armée Adf de la république virtuelle ambazonienne.

Le représentant du ministère public Francis Tabufor, a été kidnappé jeudi dernier 26 juillet peu avant 17h entre Belo et Njinikom. Il retournait sur Bamenda où réside sa famille. Depuis lors, l’époux de Mme le délégué du tourisme et des loisirs de la région du Nord-Ouest est introuvable. Aucune trace du lieu de sa captivité. Ses ravisseurs n’ont pas encore demandé de rançon comme par le passé. Une situation qui rend davantage hypothétique la tenue du scrutin présidentielle dans cette localité. Les populations ayant déserté les arrondissements de Belo et Njinikom par peur de représailles aussi bien des milices Adf que des forces gouvernementales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *