Processus de paix en RCA: chevauchement entre l’Onu et l’UA

Jean-Pierre Lacroix, et Smail Chergui, arrivant à Bangui.

Mercredi 11 avril dernier, Smaïl Chergui, commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA) et Jean-Pierre Lacroix secrétaire général adjoint de l’Organisation des Nations unies (Onu), étaient en visite dans le pays de Faustin archange Touadera.

Les deux institutions ont exprimé leur solidarité vis-à-vis du peuple centrafricain et du processus de paix en cours dans le pays. Dans un communiqué conjoint rendu public, Chergui et Lacroix ont affirmé «qu’en étroite coordination avec le gouvernement centrafricain, l’UA et l’Onu sont prêtes à utiliser tous les moyens en leur possession pour créer les conditions de la restauration de la paix en RCA, le dialogue d’abord et si nécessaire la force».

Division Alors que l’UA et l’Onu réaffirment «leur engagement sans ambiguïté pour l’Initiative africaine pour la paix et la réconciliation en RCA suggérée comme seule issue pour une sortie de crise», la coexistence des deux initiatives de paix que portent les deux institutions interpelle ! En effet, alors que l’Initiative de l’Union africaine pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine est en cours d’exécution par le Panel des facilitateurs dans le pays, une deuxième initiative du genre est lancée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et les Nations unies.

La Première mission conjointe CEEAC-Onu s’est achevée le 17 mars 2018 en RCA. Une sortie où les deux institutions ont rappelé la prééminence des actions menées sous les auspices de l’Onu. «Le secrétaire général de la CEEAC et le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale ont rappelé la pertinence de la déclaration sur la RCA adoptée lors de la 45ème réunion du Comité consultatif permanent des Nations unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (Unsac) tenue à Kigali, au Rwanda, le 08 décembre 2017», peut-on lire dans le communiqué qui a sanctionné cette mission.

Zacharie Roger Mbarga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *