Prévention des conflits en Afrique centrale : La Copac obtient le soutien de l’Unoca

Le secrétariat provisoire du Comité de la Coalition régionale des organisations de la société civile concernées par ces questions, sera installé le 27 novembre prochain à l’issue d’une mission de prise de contact de cinq jours à Libreville.

Les membres du Comité exécutif de la Coalition régionale des organisations de la société civile pour la prévention des conflits en Afrique centrale (Copac) vont effectuer un voyage à Libreville du 23 au 27 novembre prochain. C’est en substance l’information que s’est chargé de véhiculer le Bureau régional des Nations unies pour l’Afrique centrale (Unoca). Dans un mémorandum interne daté du 5 novembre dernier et parvenu récemment à notre rédaction, on apprend alors que le déplacement dans la capitale gabonaise va permettre à la délégation de la Copac «de prendre part à la cérémonie d’inauguration du bureau régional de l’Unoca à Libreville, mais aussi, d’aller à la rencontre de plusieurs autorités et d’entamer avec celles-là une série de travaux en vue du soutien de leurs activités».

Sur la foi du programme qui a été joint au mémorandum de l’Unoca, il est prévu plusieurs autres temps forts au cours de la mission et notamment une remise de dons. En effet, l’équipe de la Copac «composée du président, Robert Mabala Kasongo (Kingshasa-LBV-Kingshasa) ; de la vice-présidente, Danielle Nlaté (Yaoundé-LBV-Yaoundé) ; de la conseillère, Maximilienne Ngo Mbe (Douala-LBV-Douala) ; de la 2ème vice-présidente, Thérèse Ntinjinama (Bujumbura-LBV-Bujumbura) ; et du représentant de la Copac au Gabon et rapporteur adjoint, Guy Christian Moussavou (Ntoum-LBV-Ntoum), recevra un don de matériels de la part du Bureau régional des Nations unies».

Pour le reste, des audiences sont programmées dès le 24 novembre 2020 avec le président de la Commission de la CEEAC, Gilberto Da Piedade Verissimo et avec le commissaire aux affaires politiques de la CEEAC. Au cours de cette même mission en terre gabonaise, la délégation de la Copac est également censée prendre part le 26 novembre prochain «aux travaux des chefs d’Etat et à une réunion des membres du Comité régional», précise l’Unoca. Mais au bout du compte, il sera procédé ce 27 novembre à l’installation du secrétariat provisoire de la Copac. Il s’agira à ce moment-là d’une onction supplémentaire qui permettra à l’organisation de démarrer immédiatement ses activités.

Théodore Ayissi Ayissi (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *