Stratégie communautaire d’import-substitution: enracinement de la filière manioc

Le Comité de pilotage du Pref-Cemac se réunira du 13 au 18 septembre prochains dans le but réviser la stratégie communautaire d’import-substitution pour y introduire la filière manioc, entre autres.

La filière manioc peut être considérée comme l’une des grandes gagnantes de la 17ème session ordinaire du Comité de pilotage du Pref-Cemac. En témoigne les décisions prises le 26 août dernier à Douala par les ministres des Finances et du Budget des pays de la sous-région. Elles concernent dans l’ensemble le financement de la stratégie communautaire d’import-substitution. Mais avant d’y arriver, Rigobert Roger Andely, ministre congolais, et ses pairs, «ont instruit le secrétariat permanent du Pref-Cemac d’introduire la filière manioc parmi les produits du cru traités dans ladite stratégie», renseigne le communiqué final. Une réunion du secrétariat technique de l’institution sous-régionale a été programmée dans la foulée. Elle va se tenir à Douala du 13 au 18 septembre prochain. L’idée est «de procéder à la révision de la stratégie pour y introduire la filière manioc et de finaliser son chiffrage», apprend-on.

Lire aussi: Tarif préférentiel généralisé en zone Cemac: 365 produits en quête d’agréments

Le Plan d’opérationnalisation de la stratégie communautaire d’import-substitution peut cependant être considéré comme déjà adopté. Le Copil du Pref-Cemac a simplement demandé au secrétariat permanent de préparer, «en collaboration avec les États, la Commission de la Cemac, la Banque centrale et la BDEAC, un plan de financement». D’après les précisions de l’organe sous-régional, ce plan devrait tenir compte «des financements déjà prévus dans les budgets des États et du gap de financement à rechercher; des possibilités déjà offertes par les programmes dédiés à l’agriculture, à l’élevage et à la pêche; de la mobilisation des bénéfices de la Beac; de l’implication de la Bvmac, du recours au fonds de garantie (Fagace et Miga», etc. Le Plan d’opérationnalisation de la stratégie et le chiffrage devraient enfin être transmis à la session extraordinaire du Conseil des ministres de l’UEAC.

Autre sujet: Pref-Cemac: démarrage en vue pour deux projets intégrateurs

 

Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *