Petits projets : la Suisse pense grand

Par le truchement de son ambassade à Yaoundé, la Confédération helvétique lance un appel à candidature pour la mise en œuvre d’initiatives à forte portée locale.

La jeune fille et la femme prioritaires dans l’appel à projets

Pour l’année 2023, la Suisse, via sa chancellerie à Yaoundé, se fixe comme ambition de soutenir les petites initiatives tournées vers le développement local, avec un accent particulier sur les femmes, les jeunes et les membres des minorités. «L’ambassade de Suisse souhaite assurer l’égalité des chances en diversifiant son soutien parmi le plus grand nombre d’organisations possibles. Pour cette raison, la priorité sera donnée aux organisations qui n’ont pas encore reçu de soutien», renseigne un communiqué publié le 16 janvier 2023. Sur la foi dudit document, l’on apprend que l’initiative, déclinée en «Fonds de l’ambassade pour le développement et les droits de l’homme 2023», accorde une attention particulière aux régions fragiles et handicapées par des conflits. À cette fin,

Les conditions
Pour être éligibles, les porteurs de projets doivent exposer un plan solide à confronter avec des experts. «C’est un exercice très intéressant pour les participants, car ils doivent structurer leur argumentaire, présenter un plan de développement et apprendre à convaincre», souligne l’ambassade suisse. Quelques exigences sont alors de mise. « Il est notamment demandé que les projets soient conçus pour garantir des résultats durables dans le temps ; qu’ils présentent de manière réalisée qui en est le bénéficiaire, dans quelle mesure et de quelle manière, le lieu exact et la durée où le projet sera mis en œuvre avec des bénéficiaires atteignables ; qu’ils soient capables de donner la première impulsion à des activités qui peuvent ensuite se développer et s’étendre par elles-mêmes ; qu’ils ne cumulent pas les objectifs et les activités ;

Pour le traitement thématique, des questions telles que l’emploi, le changement climatique, la prévention de la migration irrégulière et l’État de droit sont particulièrement appréciées. Une attention particulière est accordée aux projets qui privilégient l’innovation, la durabilité, la formation professionnelle et la promotion des droits de l’homme.

Par ailleurs, le soutien est accordé à un seul projet au maximum par organisation, même si l’organisation a présenté plus d’une demande. Le résultat de la sélection sera communiqué par écrit entre le 15 et le 30 mars 2023. Les motifs de sélection, d’acceptation ou de rejet d’une candidature, ne seront pas précisés. Le premier paiement (fourchette comprise entre 2,5 et 10 millions FCFA) est conditionné à la signature du contrat, le paiement final est conditionné à la réception des rapports finaux.

Ongoung Zong Bella

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *