Performance: La CNPS à pleins pots

Pour l’exercice 2017, l’entreprise a réalisé un bénéfice de 54,3 milliards de francs CFA. Dans la foulée, le chef de l’Etat vient de décréter la réorganisation de la Caisse nationale de prévoyance sociale, à coup sûr dans l’objectif de la pérennisation des acquis.

Le 07 juin 2018, S.E Paul Biya, président de la République du Cameroun, signe un décret portant réorganisation et fonctionnement de la Caisse Nationale de Prévoyance sociale (CNPS) du Cameroun. A travers la plume de Paul Biya, l’institution que dirige Noel Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame devient plus autonome. En ce sens, la CNPS devient capable de se gérer et de se développer par elle-même, en prenant des décisions sans nécessairement que sa tutelle (le ministère du Travail et de la Sécurité sociale) n’intervienne dans sa gouvernance.

D’autres lignes du même décret traitent de la gestion financière de l’entreprise. Tel que stipulé par le texte, la CNPS obéit désormais aux règles et principes du plan comptable de référence de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES). Cette organisation prescrit que sa gestion soit mise en œuvre par un directeur en charge des finances et de la comptabilité, placé sous l’autorité directe du directeur général. Ce changement met fin à la présence des agents comptable ou du contrôleur financier du ministère de tutelle dans ses services.

Par ailleurs, conformément au décret présidentiel, la CNPS est désormais dispensée de l’application du Code des marchés publics. Elle pourra désormais lancer ses appels d’offres, les dépouiller et attribuer les marchés, sous le contrôle du Conseil d’administration, chargé de veiller au respect des règles de concurrence, d’égalité de traitement des candidats, de transparence et de juste prix. Les autres changements apportés par le décret du chef de l’Etat résident dans le traitement des employés, dont le reversement des cotisations devient une priorité, et dont un des représentants siégera au conseil d’administration.

Dans son décret, le président de la République a tranché sur le mandat du président et des membres du Conseil d’administration de la CNPS. Il court désormais sur 03 ans, renouvelable une fois. Sont inéligibles à la qualité de membre, tous les représentants des employeurs redevables de cotisations sociales vis-à-vis de la Caisse.

Résultats historique net

«L’année 2017 s’est achevée dans la sérénité  à la CNPS». Il n’y en pas que pour le directeur général de la CNPS. Même le Conseil d’administration de cette structure l’exprime du haut des 54,3 milliards de francs CFA de résultats historique net réalisé. L’éditorial que signe Noel Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame dans i-CNPS Cameroun (le bulletin d’informations de la CNPS) nouvellement paru, l’on apprend qu’en dépit d’une conjoncture difficile, le personnel est resté tourné vers l’efficacité opérationnelle. Le chiffre célébré en témoigne. Il situe sur la hausse enregistrée par fin 2016 (43,7 milliards de francs CFA).

Jean-René Meva’a Amougou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *