ENTREPRISEPANORAMA

PEA-Jeunes : Les partenaires techniques et financiers évaluent

L’alliance FIDA, BIT et ETD/BP-Yaoundé organise des ateliers de concertations régionales pour apprécier leurs rôles en direction du Programme depuis 2017.

Marquer un temps d’arrêt sur la valeur ajoutée et de l’efficience de leurs actions respectives en faveur du Programme de promotion de l’Entrepreneuriat Agropastoral des Jeunes (PEA-Jeunes), c’est à cet exercice que se livre l’alliance BIT, ETD/BP Yaoundé (assistance technique) et FIDA (assistance financière). Dès ce mois de novembre 2020, ces partenaires conduisent des ateliers de concertations régionales. Selon la note de présentation desdites sessions, celles-ci portent sur l’amélioration de l’environnement des affaires dans le secteur agro-pastoral et la définition des méthodologies d’intervention des opérateurs de facilitation et des structures d’incubation en matière de renforcement des capacités entrepreneuriales des jeunes dans la perspective de 2021.

Les objectifs visés, précise le document, vont de la facilitation de l’accès à la terre et la sécurité foncière aux jeunes et aux femmes, pour un meilleur ancrage de leur investissement dans le domaine agropastoral et l’évaluation du dispositif de financement actuel des activités agropastorales dans le secteur rural.

Au terme de ces ateliers, un recueil de bonnes pratiques pour l’accès à la terre et la finance rurale sont validés et des propositions de solutions sont formulées pour lever les obstacles/difficultés rencontrés par les jeunes dans le financement de leurs activités et l’accès au foncier.

Sur financement FIDA, le Cameroun met en œuvre depuis 2015 le PEA-Jeunes qui a pour objectif de soutenir le développement d’entreprises rentables gérées par de jeunes hommes et femmes, dans les chaînes de valeurs des filières agropastorales porteuses, et offrant des opportunités d’emplois viables en milieu rural. Il s’agit spécifiquement de : fournir des appuis financiers et non-financiers adéquats pour la création et la gestion d’entreprises agropastorales performantes par les jeunes ; promouvoir le développement d’un cadre politique, organisationnel et institutionnel favorable à la création et au développement des entreprises agro-pastorales de jeunes. La zone d’intervention du Programme couvre 16 bassins de production répartis dans les régions du Centre, du Littoral, du Nord-Ouest et du Sud. A son achèvement en 2021, le PEA-Jeunes ambitionne de créer 3 700 entreprises agro-pastorales et de développer 353 entreprises existantes des jeunes (18 à 35 ans) dans les chaînes de valeur des filières agro-pastorales éligibles.

Ongoung Zong Bella

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *