AMBASSADESINTÉGRATION NATIONALEL'HOMME

Nigel Holmes

À Yaoundé, il officie comme Haut-commissaire adjoint de Grande-Bretagne au Cameroun. Si l’on défend le refus de l’intolérable et le droit à l’emportement, on peut comprendre le tweet posté par le diplomate britannique le 5 mars dernier. À Bastos où il réside, 10 jours sans eau courante…De quoi enflammer la toile. Pour les uns, Nigel Holmes a touché à une question très importante qui, selon eux, continue d’être absente de l’horizon d’action du gouvernement. Pour d’autres, le Britannique aurait pu faire usage d’autres procédés (langage codé par exemple) pour mettre son indignation en musique. En tout cas, son message est passé. Résultat: Un «programme de ravitaillement par camion-citerne» a été immédiatement mis en œuvre, avec comme bénéficiaires prioritaires, les représentations diplomatiques logées au quartier Bastos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *