Ngozi Okonjo-Iweala

À en croire le magazine français Courrier International, la Nigériane, âgée de 65 ans, devrait être la candidate de l’Afrique au poste de directeur général de l’OMC (Organisation mondiale du commerce). En plus de représenter un continent quasiment toujours exclu de la direction des grandes organisations internationales, l’ancienne ministre des Finances d’une des premières puissances économiques d’Afrique, est connue pour son travail efficace contre la corruption. Nommée directrice générale de la Banque mondiale en 2007, elle est passée, en 2018, la première personnalité africaine membre du conseil d’administration de Twitter. En 2020, l’économiste est retenue comme l’une des quatre personnalités membres de la task force de l’Union africaine contre le coronavirus. Elle devrait, si tout se passe bien pour elle, succéder au Brésilien Roberto Azevêdo, démissionnaire depuis mi-mai dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *