INTÉGRATION RÉGIONALEMAIN COURANTE

Mission de surveillance multilatérale de la Cemac: ce qui attend le Cameroun

In extenso les explications de Jean Claude Nguemeni. Le directeur compétent à la Commission de la Cemac s’est exprimé es qualité ce lundi 25 septembre 2023. C’était à l’issue de la première journée à Yaoundé.

 

Les budgets d’investissements publics doivent être établis et financés dans les conditions qui garantissent la soutenabilité de l’ensemble des finances publiques. Et conformément aux engagements internationaux pris dans le cadre de la Cemac, la politique budgétaire doit éviter tout déficit public excessif et se conformer à la discipline monétaire qu’implique la monnaie commune. Donc à cette fin, le gouvernement doit définir une politique budgétaire à moyen terme conforme aux critères fixés par les conventions régissant la Cemac, en assure la bonne mise en et se prête aux obligations de la surveillance multilatérale. Donc dans le cadre de ces missions de surveillance multilatérale, nous allons échanger avec les experts et les autorités nationales sur la conduite de la politique budgétaire, sur l’état de mise en œuvre des différentes réformes structurelles engagées, les dispositions prises au niveau national pour la conclusion satisfaisante des revues du programme économique et financier du Cameroun avec le FMI. Nous aurons aussi à évaluer les dispositions qui sont prises pour la mise en œuvre satisfaisante du Plan d’action du Cameroun pour la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme issu du processus du Groupe d’action financier international (GAFI).

Nous aurons également dans le cadre de cette mission à évaluer les dispositions prises pour pouvoir faire à ce que les entreprises publiques retrouvent un certain niveau de rentabilité, notamment ce qui est en train d’être fait pour la mise en œuvre des études diagnostiques de certaines entreprises publiques qui ont été réalisées, notamment en ce qui concerne le Port autonome de Douala Camtel et aussi d’autres études diagnostiques qui doivent être mises en place et conduites. Notamment en ce qui concerne la Camwater.

Également, on va s’atteler aussi sur l’état de mise en œuvre de la réforme des finances publiques qui a des directives du cadre harmonisé de gestion des finances publiques en zone Cemac qui ont déjà été transposées dans leur entièreté par le Cameroun. Et maintenant, il est question d’aller vers une mise en œuvre effective. Le Cameroun a pris une avance notamment en ce qui concerne la mise en place du budget programme depuis 2013. Il est question d’avancer certains pans de cette réforme, en ce qui concerne la mise en place de la comptabilité générale de de l’État.

D’autres choses auxquelles on va aussi s’intéresser dans le cadre de la mission, c’est en ce qui concerne les reformes qui sont en train d’être prises notamment pour adresser un peu la problématique de la soutenabilité de la dette publique. Et donc dans ce cadre-là, on va examiner les réformes qui sont en train d’être menées pour renforcer la gestion des finances publiques, renforcer la gestion de la dette et en ce qui concerne aussi l’apurement des arriérés intérieurs. Comment faire à ce que la gestion budgétaire ne puisse plus accumuler des arriérés de paiement. Il est question, rapidement pour l’État, de mettre en place une stratégie globale de la dette intérieure qui soient créative et exhaustive et conforme aux engagements pris dans le cadre du programme avec le FMI. Je vous faisais part également que l’on va aussi examiner les dispositions qui sont prises pour la conclusion satisfaisante des revues restantes du programme avec le Fonds monétaire international. Là dans ce cas, on va s’attarder sur certaines réformes structurelles qui sont clés, notamment en ce qui concerne la prise des textes d’application du code minier de décembre 2016. Enfin, on va s’attarder sur ce qui concerne aussi tout ce qui est en train d’être fait pour pouvoir aussi adresser la viabilité des entreprises publiques. Je vous faisais part tout à l’heure de l’outil de la dette intérieure et de tout ce qui trait à la maîtrise de la dette des entreprises publiques.

Propos retranscrits par Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *