Marchés financiers : la COSUMAF sanctionne La Financière S.A

Le gendarme du secteur en Afrique centrale a retiré l’agrément de cette société à la suite de nombreux litiges avec ses clients.

Les décisions de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF) ont été rendues publiques le 16 avril 2019.

L’une de ces décisions de la COSUMAF porte sur le « retrait de l’agrément de la société de bourse La Financière S.A ».

Cette société de financement était en effet impliquée dans six litiges qui ont fini par avoir raison d’elle. Il s’agit de différends avec : le Fonds africain de garantie de coopération économique (FAGACE), la société IG TELECOM, l’entreprise Equatorial Congo airlines (ECAIR), la société EDC Investment Corporation, dans le cadre de l’emprunt obligataire de la République du Congo dénommé « EOCG 6,5% 2016-2021 », mais aussi avec la société d’Assurances et de réassurances du Congo (ARC).

Pour ce qui est de Fagace notamment, la Financière S.A est accusée de non-versement de l’intégralité des souscriptions collectées après la clôture de la période de souscription et de non-respect de l’engagement de prise ferme souscrit devant le marché d’un montant de 25 milliards fracs CFA.

En ce qui concerne d’IG TELECOM, la Financière SA est accusée d’avoir violé la réglementation du marché, notamment : la non-clôture de l’opération de placement privé, la non-fourniture du rapport final de clôture, le refus de mettre à la disposition de l’émetteur, dans les délais requis, les fonds collectés et en définitive, le non-respect du mandat que l’émetteur IG TELECOM lui a confié.

L’autre décision de la Cosumaf porte retrait de de l’agrément de, Dimi Innocent Nianga Nolag, le directeur général de La Financière SA.

Bobo Ousmanou

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *