Uncategorized

Les Lions en huitièmes de finale : bon timing de l’esprit indomptable

Au cours d’une rencontre âprement disputée, les poulains du manager-sélectionneur Rigobert Song Bahanag parviennent à éliminer dans la douleur les Scorpions de la Gambie.

 

La dernière sortie de l’équipe nationale du Cameroun le 23 janvier dernier au stade de Bouake (Côte d’Ivoire) dans le match de poule l’opposant à la Gambie a provoqué diverses émotions. À la fanzone des anciens Lions indomptables, les fans oscillaient entre anxiété et liesse au regard de l’évolution du match. Il a fallu ce but salvateur de Christopher Wooh à la 90ème minute, suivi du temps additionnel, pour que les supporters soient délivrés du stress d’un match aussi fou. Score finale 3-2 en faveur du Cameroun. Sur le site, les supporters sont soulagés de cette qualification au forceps, face à une équipe de la Gambie bien en place et dont l’objectif était de faire tomber l’équipe nationale du Cameroun. L’espoir pour les Scorpions de la Gambie étant de faire ainsi partie des meilleurs troisièmes et d’enregistrer la première qualification en huitièmes de finale de leur histoire.

À l’issue de la rencontre, les supporters sont malgré tout satisfaits de cet accouchement difficile. «Je crois que la rencontré était très disputée, je crois que les deux nations ont cherché à prendre l’avantage l’une sur l’autre, et le Cameroun a pris le dessus. Cela est certainement inhérent à son expérience de la compétition, le vécu de certains joueurs, nous pensons que l’avenir est prometteur», se réjouit Bertin Ebwelle, ancien Lion indomptable du Cameroun. La compétition se poursuit et «nous souhaitons qu’ils aillent de l’avant et que le meilleur soit pour le Cameroun», poursuit-il. C’est la même rhétorique que propose le Dr Ekongolo, enseignant à l’École supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic). «Ce fut un match très disputé et le score finale nous plonge dans la joie parce qu’on est allé chercher cette victoire. C’est ce qu’on veut de cette équipe, c’est-à-dire aller fouiller au fond d’eux la victoire», dit-il. Claude Kana, supporter, dit également être resté optimiste de la victoire des Lions sur la Gambie. «C’est le patriotisme qui m’anime à être derrière notre équipe nationale, malgré toutes les péripéties rencontrées,  on a eu froid, on a eu chaud, mais grâce au fighting-spirit, le «Hemlé» des joueurs, nous avons marqué ce troisième but qui nous mène au deuxième tour de la compétition», fait-il savoir. Le Cameroun profite aussi de la victoire du Sénégal sur la Guinée (2-0), pour terminer deuxième du groupe C.

  Projections

Après la victoire des Lions indomptables, les fans se projettent sur la suite de la complétion. Le Cameroun affronte le Nigéria en huitièmes de finale le 27 janvier prochain. Un match qui sera animé et de fortes intensités et émotions également. Les fans pensent que les Lions indomptables ont tous les arguments. «Grâce au fighting-spirit qui renaît, nous croyons en cette équipe, et qu’elle peut se défaire des Supers Eagles, pour ainsi redorer son blason et retrouver son image de meilleure équipe d’Afrique», souligne Claude Kana.

Dr Ekongolo, pour sa part, estime que cette équipe a du potentiel. «Elle ne découvre pas la Can, elle peut tenir tête à n’importe quelle équipe, elle a à son actif cinq Coupes, elle a joué sept finales. Je pense qu’à cette étape, elle va prendre chaque match au sérieux en fonction de l’adversaire, je pense qu’on les moyens d’aller loin dans cette 34ème édition de la CAN», conclut-il.

 

Olivier Mbessité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *