ACTUALITÉINTÉGRATION NATIONALE

Législatives et municipales 2020 : Seuls les vrais observateurs sont attendus (Minat)

Interpelé par la société civile, les officiels de cette institution disent avoir pris toutes les dispositions pour éviter un nouveau scandale de faux observateurs lors du scrutin.

 

Elections Cameroon  (Elecam) a tenu une réunion d’information à l’endroit des observateurs nationaux et internationaux accrédités dans le cadre du double scrutin prochain, le 5 février 2020 au palais des Congrès de Yaoundé. Programmée à quelques jours du double scrutin municipal et législatif du 9 février 2020 au Cameroun, la rencontre a exhumé le scandale des faux observateurs de Transparency International présentés avec faste lors de l’élection présidentielle d’octobre 2018. Pour l’occasion, la société civile s’est approprié les faits.

Marc Enama de Dynamique mondiale (DMJ) a par exemple déploré le fait que son pays ait manqué de vigilance face aux imposteurs érigés en observateurs.  À ce sujet, le ministère de l’Administration Territoriale a répondu que des mesures adéquates ont été prises. L’institution étatique révèle que contrairement à 2018, certains documents spécifiques sont exigés à tout demandeur d’accréditation sous la casquette d’observateur international de l’élection au Cameroun. Il s’agit notamment des documents certifiant l’appartenance du demandeur à l’organisme qu’il prétend représenter.

Joseph Julien Ondoua (Stagiaire)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *