PANORAMAPORTRAIT DÉCOUVERTE

Kung-Fu au Cameroun : les grands projets du Dr Mba pour 2024

Favorables au développement de cette discipline au Cameroun, ils ont été adoptés à l’unanimité au cours de l’Assemblée générale extraordinaire (AG) tenue le 20 janvier dernier à Yaoundé.

 

«Aider les jeunes à bénéficier de la pratique des arts martiaux chinois». C’est en ces mots que Dr Mba a rappelé sa vision pour la fédération camerounaise de Kung-Fu qu’il dirige depuis un peu plus d’un an. C’était le 20 janvier dernier, au cours de l’Assemblée générale extraordinaire qu’il a convoqué et présidé. Pendant plusieurs heures, responsables de clubs, présidents de ligues, représentants des corps de métiers et autres ont échangé sur l’avenir de cette instance sportive.

Bilan positif

 Parmi les points évoqués, il y avait le bilan 2023. L’on retient que, l’équipe nationale du Cameroun de Kung-Fu a participé à une compétition internationale, en Zambie d’où elle a ramené six médailles. Une première dans cette instance sportive. Autre satisfaction, c’est l’organisation sans ambages de la coupe du Cameroun avec des primes attribuées aux meilleurs. À cela s’ajoute la mise sur pied d’une école de formation en médecine chinoise…

Grands projets

 Pour l’année 2024, Dr Erisien Mba envisage le meilleur. C’est ce qui justifie l’adoption de projets par l’AG de samedi dernier. Il s’agit de la création de l’école des cadres et de celle de l’Académie nationale de Kung-Fu. «Ce sont deux institutions qui vont permettre d’inviter des experts internationaux au Cameroun pour qu’on puisse développer la compétence des pratiquants.», a déclaré l’expert médecine chinoise.

En plus de cela, celui qui a séjourné plusieurs fois à Shaolin en Chine veut rendre un vibrant hommage à ses pères et pairs. C’est pourquoi, le camerounais Ceinture noire 7e Duan envisage d’«organiser une grande cérémonie pour faire honneur aux pionniers du Kung-Fu au Cameroun et à tous ceux qui ont encouragé cette discipline en organisant la cérémonie des Awards et en leur donnant des diplômes certifiés par le Temple de Shaolin». La reconnaissance, a-t-il précisé, n’est pas honorifique, mais fonction de la production de chacun des concernés.

Quant aux jeunes pratiquants, le président promet de mettre tout en œuvre pour promouvoir leurs talents au plus haut niveau possible. C’est d’ailleurs dans ce sillage que, le créateur du «Sili Tsia» a annoncé la tenue très prochaine d’un tournoi international dénommé «Coupe de Jet Li», en hommage à l’acteur de cinéma éponyme.

                                                               Rappel à l’odre

Aucun de ces projets ne se fera dans le désordre. Le «dirigeant rassembleur», en est conscient. D’où sa résolution à mettre fin aux fourberies constatées dans le littoral. «Nous avons un problème avec la ligue régionale du Littoral qui se met en marge de toutes les dispositions prises par la fédération. C’est une ligue qui fonctionne à son rythme, ne paie pas les licences, ne contribue pas. Ils [ses dirigeants Ndlr] mettent l’argent dans leurs poches ils détournent les programmes de la fédération, ils mettent en péril la ligue. Donc cette Assemblée générale nous permis de mettre sur pied un comité transitoire pour que les gens de Douala ne puissent pas souffrir parce qu’on a beaucoup d’activités cette année» a indiqué l’expert international en Kung-Fu. Pour limiter de tels égarements, la commission de discipline de cette fédération a été mise sur pied.

 

Joseph Julien Ondoua Owona

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *