Joseph Kadji Defosso

La triste nouvelle est venue tout droit de Johannesburg (Afrique du Sud). Dans la nuit du 22 au 23 août 2018, le PDG du Groupe qui porte son nom a rendu l’âme. Officiellement, il avait 95 ans. Toute une vie consacrée aux affaires. Minoterie, assurances, immobilier, production industrielle, agro-alimentaire, sport etc. Sûr de lui, ce fils de Bana (Ouest-Cameroun) aura presque tout essayé. Les fantasmes les plus fous ont circulé. Les services secrets se sont même penchés sur son cas.

Fin stratège et self-made man, cet industriel ne manquait pas de qualités. Il savait mener des affaires, saisir les opportunités à l’étranger, le tout avec une décontraction naturelle. Il savait économiser chaque franc gagné. Le sacrifice ne lui coûtait pas grand-chose. Il préférait, dit-on, s’habiller comme un mauvais garçon et réussir brillamment dans les affaires.

Tout cela a contribué à propulser cet homme qui ne finissait jamais ses phrases dans le cercle très fermé des 10 premières fortunes au Cameroun, figurant toujours dans les classements du magazine américain Forbes avec ses 205 millions de dollars soit près de 113 milliards de francs CFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!