Jacqueline Casalegno

De cette Française de 93 ans, l’hebdomadaire Jeune Afrique dit qu’« elle s’en est allée comme elle a vécu, dans la discrétion », dans la nuit du 22 au 23 janvier, à Douala. Peu connu du grand public, elle était pourtant une égérie de l’assurance, charmant par son air sauvage, ses oreilles un peu décollées, son profil racé et le sérieux propre à elle.

Sa vie, « une vie de défis au service des métiers de l’assurance au Cameroun », se confond avec celle de la compagnie d’assurances Chanas Assurances S.A. C’était sa créature. Cette entreprise était de bonne taille (23 milliards de francs CFA de chiffre d’affaires en 2012). Elle en a perdu le gouvernail à la suite d’un imbroglio juridico-financier avec des actionnaires, entre 2012 et 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *