Inscription sur les listes électorales : La Covid-19 infecte les listes

Le fichier électoral en 2020 a du mal à se remplir en raison de la pandémie à coronavirus.

elections_cameroun_integration journal

Au 1er septembre 2020, seuls quelque 15 000 nouveaux citoyens sont inscrits sur listes électorales au Cameroun. Éric Essousse, le directeur général d’Elections Cameroon (Elecam), parle de baisse et impute la situation à un facteur majeur: la crise sanitaire actuelle. Selon lui, le confinement et les mesures barrières prises par le gouvernement dans le cadre du plan de riposte contre la pandémie n’ont pas incité les potentiels électeurs à s’inscrire sur les listes électorales, notamment à travers les postes fixes mis en place, nonobstant certaines initiatives lancées par des acteurs de la société civile.

 Il y a aussi que, 2020 a été une année électorale, avec les consultations législatives et municipales qui se sont déroulées en février dernier. Ce qui fait que les premières semaines de l’année ont davantage été rythmées par la campagne électorale, le vote et le contentieux électoral, au détriment des nouvelles inscriptions. On recense environ 6 868 575 inscrits dans le fichier électoral en 2020, sous réserve de l’assainissement des fichiers avant le renforcement des chiffres.

Vérifications techniques
Le directeur des élections et son équipe se mobilisent dès à présent pour la production des listes électorales provisoires en vue d’une publication le 20 octobre 2020. Quant à la production de la liste nationale, elle sera dévoilée au plus tard le 30 décembre 2020, conformément au Code électoral. Selon Erik Essousse, Elecam «continue à travailler pour un fichier électoral sain et débarrassé de toute anomalie».

Mélanie Bilo’o (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *