INTEGRATION

BANDEAU-BATTLE-THE-VOICE.jpg Festi Communautes 650X91.jpg Philpa.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-650x91.jpg bandeau.jpg visuel fotrac.jpg

La Metche, lieu du crâne des Grassfields

Écrit par  Ange Vanica Youmbi à la Metche

Le site consigne une partie de l’histoire du Cameroun et se prête aussi à des rites traditionnels bamilékés.

Il est un peu plus de 12 heures ce samedi 11 juillet 2015, lorsque nous foulons le sol du site des chutes de la Metche, à une dizaine de kilomètres de Bafoussam. Situé à un jet de pierre de l’usine de traitement des eaux du fleuve éponyme, sur la route de Bamenda en passant par Mbouda, le site est repéré grâce à un panonceau. C’est pourtant un document muet sur l’histoire du nationalisme au Cameroun. Entre 1956 et 1960, des milliers de nationalistes indépendantistes y ont été précipités par des colons français chargés de réprimer la lutte menée par les maquisards de l’Union des populations du Cameroun (UPC). La hauteur, la puissance des eaux et l’impact de la chute sur les rochers ne donnaient aucune chance de survie aux victimes, et leurs corps étaient entraînés par les eaux. Cette extermination par précipitation dura jusqu’au jour où un brave combattant, Fossi Jacob, au moment d’être précipité dans le fond, usant de subterfuges, se fit délier puis, s’agrippant au commandant français Houtarde, son bourreau, l’entraina dans sa chute. Cet acte de bravoure mit fin au massacre, sauvant ainsi d’autres «maquisards» qui attendaient leurs tours.

 

Culte des ancêtres

La chute de la Metche est une destination touristique pour de nombreux étrangers. Des amas de sel, du pilé de maïs à l’huile rouge, des noix de cola, des jujubes… jalonnent le long du chemin. Le lieu grouille de monde. Des personnes des deux sexes vont et viennent par groupuscules. Ici comme en amont des chutes, hommes et femmes se livrent à divers rites traditionnels, accompagnés de marabouts et autres guides «spirituels». Des paroles prononcées pendant ces cultes sont à peine audibles. Calebasses, canaris, arbres de paix, vases contenant de l’huile de palme, bref, tout ce qui est jugé utile pour la circonstance y passe. Haut-lieu de sacrifices et de purification pour de nombreux, le décor est l’expression des peuples Bamiléké en quête de bonheur. En effet, les crânes des victimes n’avaient pas pu être récupérés par les familles. En mémoire à tous ceux-là, ces dernières viennent aux abords de la rivière, en amont des chutes, vouer un culte traditionnel à ces disparus. C’est ce qui justifie la présence des objets de culte traditionnel qui jonchent le sol de parts et d’autres du site. Les familles des victimes y honorent ainsi leurs crânes par des offrandes et des prières. Des femmes stériles, des célibataires en quête de conjoint ou des jeunes à la recherche d’un emploi, des personnes victimes de mauvais sorts… viennent de tous les coins du triangle s’y plonger, comme à la piscine de Bethesda au temps de Jésus-Christ ou au Jourdain à l’époque de Naaman le lépreux, pour trouver le bonheur. Selon des témoignages, «de nombreuses personnes repartent avec des bidons d’eau. Pour parachever l’œuvre de purification commencée dans ces eaux de la Metché».

 

 

 

 

 

 

Lu 754 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

-01.jpg -02.jpg -03.jpg -04.jpg -05.jpg -06.jpg -07.jpg -08.jpg -09.jpg -10.jpg -11.jpg -12.jpg Deutsche_Welle_Logo.jpg FB_IMG-664x469.jpg Insert-Eneo-Recrute-664x469.jpg Pub p12-664x469.jpg Tous-unis-pour-le-Cameroun-664x469.jpg insert-Araucaria-2016-664x469.jpg

Nous contacter

    • Journal Intégration

    • Adresse :

      Quartier Nkomkana, Immeuble Diane

      (face station service Total)

    • BP : 33 266 Yaoundé-Cameroun

    • Tél : +237 676 203 709

              +237 699 931 042

              +237 243 296 303

    • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

                  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Home Panorama Portrait - Découverte La Metche, lieu du crâne des Grassfields