Henri Njoh Manga Bell

Il est le nouveau président de Transparency International Cameroon (TIC). Il a été élu le 15 mars dernier lors de l’assemblée générale extraordinaire de la branche camerounaise de l’ONG de lutte contre la corruption. Il remplace à ce poste Me Charles Nguini, qui a démissionné le 25 janvier dernier pour des raisons personnelles. Comme son prédécesseur, le nouveau président de TIC est un avocat. Inscrit au barreau du Cameroun depuis trente et un ans, il est l’un des membres fondateurs de la branche locale de l’ONG et a été, pendant plusieurs années, l’un de ses trois vice-présidents. Cet ancien enseignant de droit à l’université de Paris 2 (Assas) et de l’American University (Washington College of Law) est un acteur engagé de la société civile. Il a travaillé avec d’autres organisations de la société civile de renommée internationale, à l’instar d’Amnesty International et de Human Rights Watch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *