Haut Conseil des Affaires de la CEEAC: l’onction du président de la Commission

Gilberto Da Piedade Verissimo a tenu à féliciter dès leur installation à Kinshasa, les 11 membres du conseil d’administration, ainsi que les 4 membres du Bureau exécutif du conseil d’administration. Parmi lesquels le Camerounais Daniel Claude Abaté.

 

Le Haut Conseil des Affaires de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (HCA-CEEAC) est fonctionnel depuis le 15 octobre dernier. Suite à l’installation en République Démocratique du Congo (Kinshasa), des membres de son Conseil d’administration et des membres du Bureau exécutif du Conseil d’administration.  Et à peine installés, les différents responsables de l’organisation sous-régionale ont reçu les félicitations du président de la Commission de la CEEAC. Signe de l’importance que Gilberto Da Piedade Verissimo accorde à cette institution.

Au nombre de onze au total, à raison d’un représentant par pays, le conseil d’administration comprend les membres ci-après. «Eric Monga Mumba, président de la Fédération des entreprises du congo (RDC); Daniel Claude Abate, président du Mouvement des entrepreneurs du Cameroun (Cameroun); Fatime Amsissane Lamana, vice-présidente chambre de commerce et d’industrie du Tchad (Tchad); Vicente Soarez président de la Chambre de commerce d’Angola (Angola) ; Julie-Agathe Mampuya Misamu, présidente de la Maison de la femme entrepreneure (Congo Brazzaville) ; Emmanuel Kakirutimana, président de l’Union des industriels du Burundi (Burundi)».

Sur la liste des membres du Conseil d’administration parvenue à notre rédaction, on retrouve aussi : «Gloria Kamanzi Uwizera, vice-présidente de Women & young entrepreneurs organisation of Rwanda (Rwanda) ; Gilles Cesar Potolot, de l’Union patronale de Centrafrique (RCA) ; Serge Nkoma, président de la Chambre des PME et d’artisanat du Gabon (Gabon) ; Da Silva Mauro Breno, président de la Chambre patronale de Sao Tomé (Sao Tomé et Principe) et enfin Benjamin Evita, président de la Chambre patronale et de Commerce de Guinée Equatoriale (Guinée Equatoriale)».

 

Bureau exécutif

Pour ce qui est du Bureau exécutif du conseil d’administration, la liste affiche quatre leaders de mouvements patronaux. À savoir, «président exécutif du HCA: Eric Monga Mumba (Congo Rdc) ; vice-président exécutif en charge de la coopération régionale et internationale & de la mobilisation des ressources: Daniel Claude Abate (Cameroun) ; rapporteur: mme Julie-Agathe Mampuya (Congo Brazza) et trésorière générale: Gloria Kamanzi Uwizera (Rwanda)».

 

Missions

Selon les informations en notre possession, le Haut Conseil des affaires de la CEEAC est créé pour jouer principalement « un rôle moteur dans le processus d’intégration régionale ». A ce titre, le HCA se doit d’« œuvrer pour la promotion et le développement du secteur privé des États membres et proposer des réformes afin que les entreprises des États membres de la CEEAC bénéficient d’un environnement juridique et réglementaire compétitif ».

 

L’organisation sous-régionale doit aussi « porter auprès de la Commission de la CEEAC, le plaidoyer du secteur privé des États membres et se concerter avec cette dernière sur les réformes de l’environnement des affaires et de l’investissement. Pour ce faire, il lui revient de rassembler les organisations représentatives du secteur privé des États membres et favoriser leur mise en réseau tout en renforçant leurs capacités en matière de plaidoyer, et multiplier des concertations avec les gouvernements pour la mise en œuvre des réformes souhaitées. Aussi, il est chargé de défendre les intérêts du secteur privé des pays de l’espace CEEAC au sein des organisations régionales et internationales, ainsi que la mise en œuvre du programme d’intégration régional de l’Afrique Centrale, conformément au Traité instituant la CEEAC », a-t-on appris.

Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *