Hausse du volume des transactions sur le marché monétaire de la CEMAC en 2019

Le marché monétaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) s’est bien comporté entre décembre 2018 et décembre 2019.

Si l’on s’en tient au rapport de politique monétaire publié le 27 avril dernier par la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), la plateforme a réalisé une performance plutôt enviable. «Le marché monétaire de la CEMAC s’est notamment illustré par une forte hausse du volume cumulé des transactions interbancaires au 31 décembre 2019 à 3 500,3 milliards FCFA (360 opérations) contre 928,6 milliards FCFA à la même période un an plus tôt», mentionne le rapport.

Selon la banque sous-régionale d’émission de la monnaie qui l’a fait savoir dans ses conclusions, «cette dynamique a été principalement impulsée par la forte progression des opérations de pension livrée. Le montant total s’est élevé à 2 546,5 milliards FCFA (174 opérations) alors qu’il se situait à XAF 17,4 milliards FCFA l’année précédente». Autant dire que c’est une perspective réjouissante pour la CEMAC, toujours en quête de repères pour organiser efficacement sa riposte contre la pandémie de Covid-19.

Dans le même temps et sur la même période, la BEAC a relevé «un TIMP à 7 jours sur les opérations en blanc en repli de 4,27% à fin décembre 2018 à 3,75% à fin décembre 2019, alors que celui de pension-livrée sur la même période de maturité a baissé de 5% à 4,86% sur la même période». L’institution bancaire a, au final, noté «le report par plusieurs établissements de crédit de leurs besoins sur le guichet de la facilité de prêt marginal dont l’encours moyen a atteint 221,9 milliards en décembre 2019 contre 180,4 milliards en décembre 2018, dans un contexte de réduction de ses injections actives sur ledit marché monétaire».

TAA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *