Un groupe marocain pour gérer les fonds de retraite à la Beac

La société marocaine de gestion d’actifs Wafa Gestion, filiale d’Attijariwafa Bank (66% d’actions), sera en charge du placement des fonds de la Caisse de retraite (CRBC) de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). Wafa Gestion, se présente comme le « leader de la gestion d’actifs au Maroc » avec, au 31 décembre 2016, 101,89 milliards de dirhams d’encours sous gestion (27.11% de part de marché).

Ces placements en actifs financiers, libellés en francs CFA, seront capitalisés dans les zones d’émissions monétaires et financières de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale. C’est-à-dire dans la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (Cemac) et dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Soit 14 pays et deux places financières.

Le plan de retraite de la Beac est financé par ses contributions propres ainsi que celles de son personnel, sur la base de pourcentages spécifiques liés au régime à cotisations définies, indique un communiqué de l’Institut d’émission.

 

Lorsque la Beac lance, le 18 avril 2017, l’appel d’offres de recrutement d’une société pour placer ses fonds de retraite sur les marchés financiers, dans la Cemac et l’Uemoa, elle indique que cette caisse a été mise en place pour garantir un régime de retraite complémentaire à son personnel retraité ainsi qu’aux ayants droit des familles.

 

Créée en janvier 1999, la CRBC fait partie intégrante de la Banque centrale. Cependant, elle jouit d’une autonomie de gestion. Ses ressources sont confiées, contre rémunération, sur la base de mandats, à des institutions spécialisées dans la gestion de portefeuilles d’actifs financiers. Une mission désormais confiée à Wafa Gestion.

 

ZRM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *