Geoffrey Okamoto

Le nouveau directeur général adjoint du FMI nommé en mars 2020.

C’est sur lui que l’administration du Fonds monétaire international (FMI) a jeté son dévolu. Depuis le 19 mars 2020 il est le numéro 2 de l’institution multilatérale. Le natif de Torrance, dans le comté de Los Angeles (Californie), va remplacer David Lipton, au poste de directeur général adjoint de l’institution de Bretton Woods. L’américain âgé de 35 ans va désormais seconder Kristalina Georgieva, actuelle patronne du Fmi. Titulaire d’une maîtrise en politique publique (obtenue à l’Université de Georgetown à Washington), il a un parcours plutôt élogieux. Il a été Secrétaire adjoint par intérim du Trésor américain pour les finances internationales et le développement ; chargé de la supervision des marchés financiers mondiaux et la participation américaine aux institutions financières internationales. Dans le même ordre, le trentenaire a également contribué à la gestion de la coordination avec le G-7, le G-20 et le Conseil de stabilité financière. Ce n’est pas tout. Le compatriote de Donald Trump a également mis ses facultés à contribution lors des négociations commerciales ayant abouti à la première phase de l’accord signé entre la Chine et les Etats-Unis en janvier dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *