Fiproc : La première édition reportée sine die

Les organisateurs évoquent des réajustements de dernière minute.

La première édition du Forum international des professionnels du chiffre (FIPROC) ne se tiendra plus comme initialement prévu du 12 au 14 décembre prochain dans la capitale politique du Cameroun. Mais le Centre africain de renforcement des capacités (CAREC), promoteur de l’événement, a tenu à rassurer en faisant le point des préparatifs le 4 décembre dernier à Yaoundé. Lors d’un déjeuner de presse organisé à Yaoundé ce 4 décembre 2019, Willy Stéphane Zogo, communicateur du CAREC explique : «le FIPROC reste d’actualité et les préparatifs évoluent plutôt bien. Nous avons rencontré quelques difficultés qui ont imposé des réajustements. Mais, la première édition du FIPROC se tiendra bel et bien à une date qui sera bientôt communiquée. Les souscriptions se poursuivent, nous en avons déjà en certain nombre. Nous pouvons également déjà compter sur des experts du Maroc, du Benin et du Mali». En grattant un peu, diverses sources pointent le désistement de certains partenaires et les pressions venues des organisations professionnelles (experts-comptables, avocats d’affaires notamment).

À sa conception, le FIPROC a été défini comme espace pour la mise à jour des connaissances dans le domaine pointu de la comptabilité OHADA (l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires). Il a également pris le visage d’espace de recensement des difficultés rencontrées par les comptables en entreprises ou en cabinets, ou encore de formation des professionnels sur les enjeux de la digitalisation des opérations et sur les implications du climat des affaires sur l’économie…

 

Théodore Ayissi Ayissi (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *