Depuis la FIAC : 400 candidatures en évaluation pour le Canada

Des jeunes se pressent au stand de Michel Beaubien.

Le personnel de Michel Beaubien et Associés enregistre et évalue les visiteurs de la Foire Internationale des Affaires et du Commerce qui veulent immigrer vers leurs destinations de compétence.

 

Le stand de Michel Beaubien et Associés, spécialisée dans l’immigration vers le Canada, ne chôme pas depuis le début de la foire. Basé dans l’enceinte d’un grand pavillon, il est géré par quatre demoiselles, toutes vetues de bleu. A la tête de ces hôtesses, on retrouve Marguerite On, qui veille aux grains. La déléguée de Michel Beaubien et Associés pour l’Afrique centrale est au front pour promouvoir une immigration légale. Le stand de la structure ouvre tous les jours de 10h à 21h. Une semaine après l’ouverture de la FIAC, Michel Beaubien et Associés a déjà enregistré plus 400 fiches de profils. Marguerite On et son équipe travaillent en parfaite harmonie avec la maison mère, basée au Canada. En effet, le top management de Michel Beaubien profite de la FIAC pour vendre ses services. Il propose pour la même occasion, une réduction aux premiers profils qui concrétiseront leurs démarches.

 

Partir pour réussir

A la fin de la foire, la structure compte atteindre environ 2 000 personnes. «L’effervescence sur le site est au-delà de ce qu’on attendait. Certains visiteurs paraissent sérieux dans leurs démarches. Il y a un besoin de s’évader», constate la patronne régionale de Michel Beaubien et Associés. Elle n’encourage pas l’immigration clandestine. «Il ne suffit pas de partir pour partir, mais de partir pour acquérir quelque chose de plus pour revenir entreprendre ici», préconise-t-elle. De toutes les façons, les agents de Michel Beaubien sont très sélectifs dans leurs démarches. Un point d’honneur est mis sur les profils authentifiés. «Ce n’est pas donné au premier venu de bénéficier de nos réductions», avertit-on au sein de la structure. Pendant l’identification des profils, l’équipe regrette qu’il y ait beaucoup de fausses informations dans les fiches de renseignement. Cependant, les procédures administratives de Michel Beaubien sont plus favorables à certains candidats en fonction de leurs secteurs d’activités. Les domaines commerciaux, bancaires, agricoles, Tic, environnement, etc. sont les plus privilégiés. Etudiants, travailleurs, investisseurs sont entre autres profils alléchants qui passent rapidement chez Michel Beaubien. Rappelons que la structure a ouvert ses nouveaux locaux de Douala (Bonamoussadi Cheval les lucioles) il y a quelques mois. Elle cumule plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de l’immigration au Canada et au Québec. Depuis son installation au Cameroun, «Michel Beaubien et Associés a déjà fait la joie de plus d’une centaine de familles», apprend Marguerite On. La déléguée régionale souligne que le taux de réussite de dépôt des dossiers et de délivrance des visas obtenus au sein de sa structure se situe autour de 96,5%. Son déploiement à la FIAC vise à booster son pourcentage de réussite. «Par ailleurs, nous disons à nos clients que la procédure en elle-même prend du temps, mais elle est beaucoup plus fonction aussi de la promptitude à réagir du candidat, elle peut aussi dépendre de la firme d’immigration choisie par le candidat, et enfin la diligence du traitement des dossiers par le gouvernement canadien», explique madame On.

 

Didier Ndengue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *