Exposition universelle 2030 : les yeux doux de l’Arabie Saoudite à la CEEAC

L’offensive diplomatique du Royaume d’Arabie Saoudite dans la perspective de l’organisation de l’Exposition universelle 2030 se poursuit en Afrique centrale.

 

 

Une délégation de hauts fonctionnaires du Cabinet royal a récemment déposé ses valises au siège de la Commission de la CEEAC à Libreville. Ahmad Kattan à la tête de celle-ci a ainsi pu obtenir de Gilberto Da Piedade Verissimo, « la ferme soutien de la CEEAC quant à la candidature de ce pays pour l’accueil de cet événement mondial à Riyad ». Le président de l’institution communautaire évoque comme raison «la grande aspiration de l’Arabie Saoudite et ses capacités de la réaliser avec les plus hauts niveaux d’innovation et de fournir une expérience inédite de cette édition de l’Exposition», renseigne un communiqué publié ce 31 août 2022.

L’événement en perspective a cependant constitué un prétexte parmi tant d’autres pour «renforcer les relations de coopération entre le Royaume d’Arabie Saoudite et la CEEAC en tant que Communauté». Les échanges en présence du ministre gabonais des Affaires étrangères, Michaël Moussa Adamo, ont également porté sur « l’organisation du « 1er Sommet saoudo-africain, et 5ème Sommet arabo-africain en Arabie Saoudite ».

Gilberto Da Piedade Verissimo en a également profité pour «remercier le Fonds saoudien de développement pour ses efforts». D’après le communiqué de l’institution sous-régionale, la prochaine phase de la construction de cette relation privilégiée est justement la « visite de travail, à l’invitation du Conseiller au Cabinet Royal, Ahmad Kattan, que le président de la Commission de la CEEAC doit effectuer en Arabie Saoudite auprès du Fonds saoudien de développement ». La date reste toutefois encore à fixer de commun accord, at-on également informé.

Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *