Exploitation du terminal polyvalent : Débuts prometteurs de KPMO au PAK

Le groupement Kribi Port Multiple Operators a organisé jeudi dernier la Journée d’imprégnation et d’information du Terminal polyvalent de Kribi. Jeux et enjeux.

Tous les acteurs de la place portuaire de Kribi et particulièrement ceux du terminal polyvalent se sont retrouvés autour d’une même table dans la cité balnéaire le jeudi 20 septembre 2018. Les professionnels des médias y prenaient part, invités conjointement par le groupement Kribi Port Multiple Operators (KPMO) et le Port Autonome de Kribi (PAK). Les deux structures ont convenu de l’organisation d’une journée d’imprégnation et d’information du terminal polyvalent de Kribi (J2i-Kribi tpk) sur la base du contrat de sous-traitance pour l’exploitation dudit terminal signé le 9 juillet dernier.

Un contrat pour lequel le Directeur Général du Port Autonome de Kribi (DG/PAK) tient à rappeler le fondement. «Par ce contrat, indique Patrice Melom, le PAK a suivi les hautes directives du chef de l’État qui demande clairement qu’en cas de défaillance d’un opérateur donné, dans la mise en exploitation des terminaux, que nous puissions nous-mêmes gérer, pendant une période transitoire, le terminal concerné. C’est bien ce qui se passe sur le polyvalent long de 265 mètres où nous sommes avec KPMO dans le cadre d’une régie indirecte».

Le patron du port de Kribi poursuit en exprimant sa satisfaction des deux premiers mois de cette collaboration appelée à valoriser les nationaux durant deux ans éventuellement renouvelables, le temps pour le Cameroun «de designer un autre opérateur de référence, sélectionné dans le cadre de l’appel d’offres actuellement en cours». Il n’en fallait pas plus aux responsables de KPMO (qui regroupe 9 entreprises aux capitaux entièrement camerounais, à savoir APM, Transimex, groupe 2M, Sapem, 3T Cameroun, Cam-transit, Copem, Star, Gos ) pour afficher clairement leur ambition première, en l’occurrence exploiter ce terminal polyvalent pour un long bail.

En effet, parlant au nom de tous les membres du groupement, Alain Claude Atangana Zang, directeur général de la Centrale d’opérations Maritimes (COPEM) conclut sa présentation en revendiquant un leadership local pour «installer durablement KPMO au port autonome de Kribi». La descente sur le site portuaire de Mboro, situé à une trentaine de kilomètres au sud de Kribi, est l’occasion idoine pour ces 9 chefs d’entreprises de montrer et démontrer les compétences spécifiques de leurs équipes dans le domaine de la logistique. La réalité du terrain fera d’ailleurs dire à plus d’un observateur averti que «les débuts de KPMO sont plutôt prometteurs sur le terminal polyvalent de Kribi où non seulement il emploie 80% de ressources locales sur les quais, mais en plus le trafic est en constante augmentation depuis juillet 2018 avec 5 navires manutentionnés en 45 jours et une prévision de dix par mois en mai 2019».

Damien Tonyè

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *