ENTREPRISEPANORAMA

Eneo : Plus de 800 milliards de FCFA à investir jusqu’en 2031

L’opérateur historique du secteur électrique au Cameroun vient de rendre public son rapport d’activités 2017. Eneo affiche également ses ambitions pour le développement de la fourniture électrique, avec des investissements à venir dans la réhabilitation et le renforcement du réseau de fourniture. 

Eneo et son principal actionnaire, Actis Energy, «comptent investir près de 800 milliards FCFA» pour les quinze prochaines années. Cette volonté est comprise dans le «Rapport annuel 2017» d’Eneo, au chapitre «perspective». La moitié de ces investissements escomptés va concerner «la réhabilitation, le renforcement et l’extension des réseaux de distribution».

Cependant, l’opérateur historique du secteur électrique prévient: «La mobilisation d’un tel volume d’investissement requiert des mesures d’accompagnement qu’Eneo a sollicitées auprès du Gouvernement». Mais «En attendant que ces mesures soient mises en place, et compte tenu de la situation financière critique dans laquelle se trouve Eneo aujourd’hui, l’entreprise compte, dans une première phase, poursuivre les efforts mis en œuvre pour améliorer ses performances opérationnelles (rendement de distribution, taux de recouvrement, réduction des pertes, etc.), rétablir les grands équilibres de ses comptes, rembourser sa dette et financer ses investissements».

En attendant les mesures du Gouvernement et la mobilisation des financements extérieurs, «Eneo devra mobiliser l’autofinancement dont les deux principales sources sont le tarif d’électricité et le paiement des consommations de l’État et ses démembrements». En 2017, l’État du Cameroun avait une ardoise d’un peu plus de 10 milliards de FCFA auprès d’Eneo. Début 2018, quelque 15 milliards avaient été payés à l’opérateur.

Pour le reste, Eneo annonce que «la qualité du service électrique s’est améliorée, avec un niveau considérable d’investissements, une baisse globale des énergies non distribuées et une meilleure disponibilité des ouvrages de production». L’opérateur a pu brancher au réseau électrique 99.431 nouvelles familles et entreprises. Ainsi, le nombre de clients actifs est passé à environ 1,2 million. Pour ce qui est du transport de l’énergie, l’entreprise affiche une embellie, avec une diminution des pertes d’énergie de l’ordre de 6,42 % par rapport à 2016. 256 agents ont par ailleurs été recrutés afin de permettre un rajeunissement des effectifs. Dans le même temps, il s’est opéré le remplacement et la réparation d’environ 55.000 poteaux. Ainsi, Eneo privilégiant désormais les poteaux métalliques et en béton, au détriment de ceux en bois, plus coûteux et moins résistants.

Enoe situe le taux actuel d’accès à l’électricité à 62 %, pour un indice de satisfaction des clients de 65 %. L’entreprise emploie 3745 personnes pour un chiffre d’affaires de 291 milliards de FCFA.

Bobo Ousmanou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *