Emmanuel Nganou Djoumessi

 

Le 30 janvier dernier, l’‘ingénieur de l’État’ a fait un tour sur le site du chantier de construction de l’autoroute Yaoundé-Douala. Il y est allé pour apprécier de visu l’évolution des travaux de la phase I de l’infrastructure. Au terme de sa descente, le ministre des Travaux publics a confirmé le taux de réalisation de près de 83%. Mais, a-t-il nuancé chez nos confrères de Cameroon Tribune [édition du 31 janvier 2020], ‘il va falloir rechercher des financements supplémentaires’. Raison: Les 284 milliards CFA disponibles ne permettent pas d’achever la section PK 40-PK 60. Cette section, apprend-on des responsables de la structure en charge de l’exécution du marché, rencontre des problèmes: la faiblesse dans la mobilisation des fonds de contrepartie, entravant le blocage de la part à régler par Exim Bank Chine et le retard de paiement des décomptes, entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *