Emmanuel Ngafesson

Nous sommes toujours sans nouvelles de cet ancien membre du gouvernement. Le secrétaire d’État au ministère de la Justice en charge de l’Administration pénitentiaire de 2004 à 2011, qui cultivait la discrétion depuis sa sortie du gouvernement, est brutalement revenu au-devant de la scène. Il a été enlevé le 20 mars dernier dans sa résidence de Ntabesi, non loin de la ville de Bamenda, capitale du Nord-ouest, l’une des deux régions où sévit un conflit armé sur fond de revendications séparatistes. Malgré la récurrence des rapts dans ces régions, c’est la première fois qu’une personnalité de ce rang est kidnappée. Et comme toujours, les séparatistes anglophones sont pointés du doigt, malgré l’absence de revendications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *