PANORAMAPORTRAIT DÉCOUVERTE

Emile Zola, journaliste sportif : «Les Camerounais n’y croyaient pas en 2017»

La Coupe d’Afrique des nations de football (Can) 2017 au Gabon est celle qui m’a le plus marqué pour une raison simple.

 

Au départ de la compétition, les Camerounais ne croyaient pas du tout dans leur équipe parce qu’il y avait eu de nombreuses défections. Notamment quelques joueurs leaders comme Zambo Anguissa, Onana et Choupo Moting, qui, pour des raisons qui leur sont propres avaient choisi de ne pas venir à cette Can. Onana avait prétexté qu’il venait d’être titulaire dans son club. Il pensait qu’il pouvait perdre sa place de titulaire car il était en concurrence avec le gardien des Pays-Bas à ce moment-là. Zambo Anguissa qui venait de commencer à jouer à Marseille avait choisi de ne pas venir à cette Can. Et Choupo Moting était très souvent remplaçant à l’équipe nationale. Il avait choisi de ne pas venir. Donc, on avait une équipe de Lions avec des joueurs pas très talentueux mais très solidaires entre eux. C’est ce qui m’a le plus marqué parce que la génération qui précédait celle-là était très talentueuse mais très «craning».

L’atmosphère dans l’équipe n’était pas bonne et donc, on n’a pas eu de résultats probants. Mais cette équipe qui avait pour capitaine Benjamin Moukandjo, avec des joueurs comme Fabrice Ondoa que les Camerounais découvrent pour la première, une démonstration qu’on peut ne pas avoir de très grands joueurs, mais avoir une très bonne équipe si les joueurs s’entendent. bien. Avoir un groupe où on exerce tous les esprits dans l’optique de la victoire, ça m’a vraiment marqué. Je suis d’autant plus touché qu’à l’époque je travaille à la Fédération camerounaise de football, et sur instruction du président de la République, pour va faire le tour du Cameroun avec le trophée. Nous allons dans le Nord-Ouest qui connaît le début de sa grande crise. Pour une fois entre guillemets les armes se sont tues. Je n’ai jamais vu le peuple camerounais aussi heureux que quand nous avons fait le tour du Cameroun avec ce trophée. Je n’ai jamais vu les Camerounais aussi unis, aussi fiers de leurs Lions indomptables.

Propos recueillis par Louise Nsana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *