Élections en RCA : la Minusca joue sa partition

La mission onusienne a communiqué le 12 février dernier sur les contours de l’assistance qu’elle entend apporter aux autorités centrafricaines.

Scène de vie militarisée en RCA

La République centrafricaine (RCA) se prépare à organiser des élections présidentielles et législatives en fin 2020 et en début 2021. Pour se faire et en dépit de l’évolution positive de la situation sécuritaire, le gouvernement centrafricain a prévu de s’appuyer sur tous ses partenaires actuellement déployés sur le territoire centrafricain. C’est dans ce cadre que le 12 février dernier, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca) a communiqué sur les dispositions déjà prises et qu’elle entend prendre en vue du succès desdits scrutins.

Ainsi, en vertu de la Résolution 2499 du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU), «la Minusca a accueilli 34 conseillers électoraux. Ils seront déployés à Bangui et dans les 16 préfectures pour appuyer l’Autorité nationale des élections et ses structures locales dans les préparatifs. D’autres déploiements suivront dans les prochains mois», a révélé Vladimir Monteiro, porte-parole de la Minusca.

Au cours des prochains mois en effet, «la Mission onusienne prévoit d’offrir ses bons offices aux autorités de la RCA en leur fournissant un appui en matière de sécurité, et un soutien opérationnel et logistique et, le cas échéant, technique, en particulier en facilitant l’accès aux zones reculées et en coordonnant l’action électorale internationale» a précisé Vladimir Monteiro.

La Force et la police de la Minusca travaillent d’ailleurs déjà dans ce sens avec d’autres partenaires nationaux et internationaux. Ce d’autant que le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterrès, et le président centrafricain, Faustin Archange Touadera, suivent de près la situation. Le 9 février dernier à Addis Abeba, les deux autorités ont «fait le point des progrès réalisés et des défis liés à la préparation desdites élections», a rappelé le porte-parole de la Minusca.

TAA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *