ENTREPRISEPANORAMA

Élections 2025 au Cameroun : Le MNC affiche ses ambitions

La formation politique de Marcel Nsi Ndtoungou cible la jeunesse au cours de sa campagne qui démarre dans les prochains jours.

 

Question: Vers quel avenir se dirige le Mouvement pour un Cameroun nouveau (MNC) après sa légalisation obtenue le 9 novembre 2023? Au cours d’un point de presse donné ce 30 janvier 2024 à Yaoundé, Marcel Nsi Ndtoungou donne une réponse. «Nous allons sillonner nos différentes localités pour amener les populations à s’inscrire sur les listes électorales. Nous allons ratisser large, engager la recherche des adhésions, installer les différents organes de base de notre parti. Et sans tarder, nous allons former nos militants sur les principes de la démocratie participative», fait savoir le président du MNC. Pour y parvenir, l’homme politique ne compte pas tisser sa stratégie au hasard des circonstances. Marcel Nsi Ndtoungou mise sur «la disponibilité des cœurs et des esprits des Camerounais et Camerounaises épris de paix, de justice et d’amour».

Programme
Ceux-ci sont alors appelés à rejoindre son mouvement politique car, croit-il, «une union de citoyens de volontaires, de femmes et d’hommes camerounais, épris de justice, de liberté et de progrès collectif s’engagent à donner un souffle nouveau à la République». Le défi, pour le MNC, se trouve donc en partie là. Dans la création de quelque chose capable de survivre à la disparition des valeurs républicaines. Sur le coup, le président du MNC évoque les détournements des deniers publics, la corruption à toutes les échelles, les projets financés mais non exécutés…
Dans son élan, Marcel Nsi Ndtoungou regarde de près les scrutins annoncés en 2025 au Cameroun. «Nous ne devons plus nous limiter dans les réseaux sociaux, mais descendre dans l’arène politique. Les jeunes doivent s’inscrire sur les listes électorales, prendre leur carte de membre dans le MNC car nous croyons fermement qu’un nouveau Cameroun est possible», abonde-t-il. Et de poursuivre: Ce Cameroun nouveau est possible si tous les citoyens prennent conscience que «nous devons nous rassembler et nous tenir tous autour d’un même idéal et avec une bonne dose de volonté politique forte et affirmée. C’est ensemble que nous arriverons à atteindre tous nos objectifs communs». C’est la raison pour laquelle le leader du MNC appelle la jeunesse camerounaise à prendre la place qui est la sienne dans le développement du Cameroun, «afin de mener ensemble le combat de la démocratie, de l’émancipation des masses et surtout du développement global de notre pays, parce que nous sommes convaincus qu’un nouveau Cameroun est possible».

Olivier Mbessité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *