INTÉGRATION RÉGIONALEMAIN COURANTE

EHT-Cemac : la recette qui permet de se remettre d’aplomb

Afin de rendre inséparable la beauté formelle du campus et le rôle utilitaire de cette institution sous-régionale, le top management s’implique dans un programme de relooking.

Des étudiants de EHT-Cemac présentent leur savoir-faire

«Prendre soin de son apparence est encore un autre pas pour gagner en confiance en soi et est une clé essentielle pour mieux s’affirmer». Dans son style inimitable, Winston Churchill aimait à le répéter. À l’Ecole de l’Hôtellerie et du Tourisme de la Cemac (EHT-Cemac), sise à Ngaoundéré (région de l’Adamaoua au Cameroun), le soin est devenu depuis peu de temps un thème d’actualité. Afin de rendre inséparable la beauté formelle du campus et le rôle utilitaire de cette institution internationale, le top management s’implique dans un programme de relooking. Hier, le campus offusquait les vues et en empêchait l’abord. Aujourd’hui, il flatte les regards. «L’EHT-Cemac depuis belle lurette, considérée comme un cadre non conseillé, est aujourd’hui, devenue une réalité sollicitée par la ville de Ngaoundéré comme attrait touristique, et ce, confirmée par la présence de 50 personnes consommant un paquage d’un professionnalisme avéré aux satisfécits de tous composé de Salle de réunion, pause-café et déjeuner», vante Yves-Martial Odilon Boudountou. Pour le Directeur Général de l’EHT-Cemac, cela est vrai pour le bâtiment R+1 de l’Ecole. Et les résultats sont là. Jeudi 25 janvier 2024, ledit bâtiment a servi de cadre à la cérémonie de lancement officiel des activés de l’année fiscale 2024 dans la Région de l’Adamaoua.

Résultats
À en croire Yves-Martial Odilon Boudountou, c’est un bon signe. «Conforme aux recommandations de la Commission Cemac relatives aux objectifs de la recherche de financement alternatif des institutions spécialisées de formation (ISF), le relooking de l’EHT-Cemac augure un lendemain meilleur pour des Partenariats Publics-Privés (PPP) (EHT et DGI)», dit-il. Il en profite d’ailleurs pour lancer un vibrant appel au Gouvernement actuel qui, selon lui, ne ménage aucun effort à l’accompagner dans cette belle perspective par des actions plus resserrées orientées vers la réhabilitation de ses installations pour la pérennité et la consolidation des PPP dans la région de l’Adamaoua pour l’envol définitif de l’EHT-Cemac».

Une vue de l’assistance lors de la présentation du savoir-faire des étudiants

Il faut relever que, depuis le 28 avril 2023 (date de prise de service de M. Martial Odilon Boutoundou), l’attrait qu’exerce cette institution spécialisée de la Cemac auprès des hautes personnalités camerounaises va grandissant. Le 31 janvier 2024, le Directeur de l’agence régionale du Fonds National de l’Emploi (FNE) de l’Adamaoua, Alioum Oumara y était dans le cadre de la cérémonie de remise des certificats de compétences professionnelles en restauration, au dix (10) jeunes chercheurs d’emplois de la Région de l’Adamaoua. «C’est la preuve de la réactivation d’un partenariat endormi depuis 2017», se félicite-t-on à l’EHT-Cemac. L’on se souvient qu’en novembre 2023, Alioum Oumara avait répondu à une invitation du directeur général de l’école. L’objectif était, apprend-on, de convier ce partenaire à la découverte du savoir-faire des étudiants arrivés au terme de leur formation en restauration et cuisine.

Le Directeur général de EHT-Cemac (à d) aux côtés du Délégué régional du FNE Adamaoua

Le 12 décembre dernier, c’est Mohamadou Dewa le président du Conseil régional de l’Adamaoua qui y a effectué une visite. M. Martial Odilon Boutoundou en a profité pour présenter au visiteur toutes les réformes engagées sous son magistère. Il s’agit notamment de la poursuite de la réforme pédagogique commencée en 2016.
Notons enfin que, l’Ecole Nationale d’Hôtellerie et du Tourisme (ENAHT), créée en 1987 par le Gouvernement Camerounais, est devenue par Acte additionnel N°02/ 02/Cemac-06-PE-CE du 30 août 2002, l’EHT-Cemac). Ce qui lui a conféré un caractère communautaire et porté son inscription sur la liste des institutions spécialisées de l’Union économique de l’Afrique Centrale (UEAC).

Quelques récipiendaires posent avec le Directeur général de EHT-Cemac

Depuis 2002, EHT-Cemac a délivré plusieurs diplômes, du brevet d’études professionnelles en hôtellerie au brevet de technicien supérieur, dans différentes spécialités: cuisine, hébergement, restaurant-bar, guide de tourisme et gestion des entreprises de restauration.

Ongoung Zong Bella

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *