Développement local : L’Onu appelle les jeunes à une action mondiale

Après les avoir impliqués dans les plaidoyers pour la justice et le climat, l’organisation planétaire les sollicite maintenant pour l’implémentation du concept à l’échelle de chaque pays.

Le 12 août 2020, le monde entier a célébré la 21e Journée internationale de la jeunesse. Sous le thème : « L’engagement des jeunes pour une action mondiale », l’Onu (Organisation des Nations unies) a voulu faire de l’édition de cette année une occasion de plaidoyer pour l’association plus affirmée des jeunes aux différents processus de prise de décisions dans la gestion des affaires publiques et privées au niveau de leurs pays respectifs. C’est la raison pour laquelle, au Cameroun, quelques organismes du système des Nations unies (Pnud, Unicef et Unesco notamment) ont décidé d’accompagner le Conseil national de la jeunesse, dans le cadre son engagement pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable de l’agenda 2063 de l’Union africaine.

A travers ses différents programmes, les partenaires onusiens ont souligné leur engagement à soutenir la jeunesse locale. Rappelant que l’Afrique est le continent qui compte le plus de jeunes sur la planète, soit 400 millions (15-35 ans), l’Unesco préconise aux gouvernements africains d’accroître leur investissement dans la Jeunesse pour tirer le meilleur de ce dividende démographique. Dans son discours, Mputum Hilaire (directeur du Bureau régional multisectoriel de l’Unesco pour l’Afrique centrale), l’Unesco entend investir dans les domaines jugés prioritaires : le développement des compétences, l’emploi, l’entrepreneuriat des jeunes, la gouvernance, la paix, la sécurité, la santé des jeunes, les droits en matière de santé sexuelle, l’agriculture, les changements climatiques et l’environnement.

Dans son discours de circonstance, le ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Mounouna Foutsou, a remercié les partenaires du Minjec pour leur contribution dans l’accompagnement de la Jeunesse. « En effet, cela fait déjà plus de 20 ans que le Cameroun a décidé de s’unir à la communauté des peuples du monde, pour célébrer, les 12 août de chaque année, la Journée Internationale de la Jeunesse consacrée par la résolution du 17 décembre 1999 de l’Assemblée Générale de l’ONU sur les «Politiques et programmes mobilisant les jeunes».

C’est le 17 Décembre 1999 que le Cameroun a ratifié les accords avec l’Onu pour commémorer la journée Internationale de la Jeunesse le 12 Aout. Une initiative qui s’inscrit dans la logique de valoriser sa jeunesse et de respecter ainsi les Objectifs du Développement Durable.

Olivier Mbessité, Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *