Coopération sino-camerounaise : La Croix-Rouge Camerounaise tient son entrepôt

Inauguré le 21 novembre 2019 par l’ambassadeur de Chine au Cameroun, l’édifice va permettre le stockage des vivres et non vivres de l’institution humanitaire.

Coupure du ruban ouvrant les portes de l’entrepôt

«Le bâtiment de type R+1 est un majestueux don de la République populaire de Chine». Cécile Akame Mfoumou ne tarit pas d’éloges envers le donateur chinois. Ce 21 novemb01re 2019, au siège de la Croix-Rouge camerounaise (CRC) à Yaoundé (63 rue 2005, Yaoundé 2), au cours de la cérémonie d’inauguration de la donation, la présidente de l’institution humanitaire se montre reconnaissante: «xiè xiè» (merci en chinois) dit-elle, comme pour dire, on en demande encore; au milieu d’une salve de youyous et d’applaudissements.

En déclinant le contexte de cette donation, la présidente de la CRC en a présenté l’opportunité et l’usage envisagé. «Nous connaissons dans notre pays des situations de crise qui entrainent des déplacés internes. Nous avons également des réfugiés qui viennent des pays voisins. Ces populations ont besoin d’accompagnement; elles ont besoin des vivres et non vivres. Et, l’entrepôt nous permettra également d’entreposer notre logistique en vue de toutes nos interventions», explique-t-elle. Pour Cécile Akame, en plus de mettre les matériels à l’abri des voleurs, le «bijou oriental d’une valeur inestimable» va permettre de résorber le problème de conservation des dons, véritable handicap à la CRC, du fait du manque d’entrepôt respectant les standards.

De son côté, Wang Yin Wu se montre enchanté. Au passage, l’ambassadeur chinois salue les interventions de la CRC. «Par ce geste, nous voulons dire que nous accordons une grande importance au travail de la Croix-Rouge camerounaise qui joue un rôle très important dans la vie sociale du Cameroun, mais surtout dans la cause de bienfaisances et des actions humanitaires dans les régions difficiles». Et pour joindre l’acte à la parole, plus de 200 cadeaux ont été remis aux enfants déplacés internes de la crise sociopolitique.

Destiné au stockage, à la sécurisation et à la distribution, le bâtiment logistique est un édifice de type R+1. Sur les 120 m2 d’espace qu’il occupe, il se compose d’un rez-de-chaussée, d’un magasin de 110 m2 et d’un bureau pour le magasinier. Le premier niveau quant à lui est constitué de cinq bureaux en plus d’une salle d’eau.

Joseph Julien Ondoua Owona (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *