Contrôle technique de véhicules: digitalisation des opérations pour sécuriser la circulation

Les autorités du Congo-Brazzaville ont lancé lundi le projet (PDOCT) incluant à la fois la base de données de l’assurance automobile, a constaté Xinhua.

 

Selon le directeur général des Transports terrestre (DGTT), Sadate Girest Bokenga Manzékélé, cette digitalisation des opérations de contrôle technique à l’assurance devrait permettre d’identifier les véhicules en circulation, lutter contre la fraude et faire appliquer le respect de la périodicité des contrôles techniques en vue d’améliorer les recettes de ce secteur.   « Le dispositif va contribuer à la constitution d’une base de données de contrôle technique et d’assurance sur un support commun et sécurisé. Le PDOCT vise à rassurer les Congolais et assainir le secteur de transport terrestre », a déclaré le DGTT.

Selon lui, la mission de réglementer la délivrance des documents de bord s’inscrit dans la vision de la direction générale des institutions financières.   La gestion de la plateforme digitale est confiée à la société SIGA-BC (Système informatique et gestion automatisé, Bassin du Congo) équipée d’outils à la pointe de la technologie.   A travers la plateforme PDOCT, la direction générale des Transports terrestre vise comme objectifs la sécurisation des données des assurés, la création d’une base de données nationales des assurés, la réduction des sinistres et la lutte contre la falsification des documents.  

BRAZZAVILLE, 14 novembre (Xinhua)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *