ENTREPRISEPANORAMA

Comprendre la démarche d’Afriland First Bank

L’astuce et le flair de cette structure bancaire s’exercent selon un schéma prévisionnel.

Afriland First Bank-Campost: accord scellé

«En intégrant la plateforme de Campost, Afriland First Bank se projette de manière dynamique vers des objectifs ambitieux. Nous avons programmé cela en combinant des moyens d’action choisis, en mettant en œuvre une démarche et des outils appropriés». À Yaoundé le 22 octobre 2021, Alphonse Nafack l’a dit aux journalistes. Pour qui sait lier les mots à leurs sens, il apparait tout de suite que l’Administrateur Directeur Général a décliné le flair et l’astuce d’Afriland First Bank dans un environnement hyper-compétitif. Et parce que les banques qui affichent les meilleures performances financières sont aussi celles qui ont fait le plus d’efforts pour accélérer leur mue vers le digital, Afriland First Bank est convaincu de trouver sa voie dans la plateforme nationale d’agrégation des communications électroniques. Sur cet aspect, la banque leader au Cameroun entend vendre des produits haut de gamme que ceux envisagés au départ par ses clients.

Et pourquoi ?
La réponse est à lire dans la vision entretenue par le top management d’Afriland First Bank. D’après Alphonse Nafack, cette vison s’articule autour de quelques axes. Le premier entend «booster la financiarisation de l’économie numérique et accompagner le gouvernement dans sa stratégie nationale de la finance inclusive». Le second devrait «permettre aux populations d’avoir accès aux services financiers partout où elles se trouvent, à tout moment et sans coût». En troisième lieu, Afriland First Bank veut «accompagner le développement de la transformation digitale, en plus de saisir l’opportunité offerte par le mobile».

JRMA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *