Commerce régional : Daniel Ona Ondo balaie devant sa cour

En vue de mieux commercialiser les produits gabonais dans l’espace de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), les autorités gabonaises ont été sensibilisées sur l’intérêt de la création d’un comité national de l’origine.

 

Le commissaire Shey Jones Yembe et le ministre gabonais du commerce et de l’industrie

Ce dernier est compétent dans la formation et l’information des opérateurs économiques nationaux sur les règles et critères applicables pour l’éligibilité au commerce régional sans droit de douane. Il est en outre chargé de veiller au respect de cette conformité, en collaboration avec le comité de l’agrément qui valide les produits nationaux devant bénéficier de l’agrément au tarif préférentiel généralisé.

Le ministre gabonais du Commerce, David Mbadinga, a reçu à cet effet, Shey Jones Yembe, le commissaire de la Cemac en charge du marché commun. Pendant plus d’une heure, les deux équipes (Cemac et ministère gabonais du Commerce) ont échangé sur la structure la plus adéquate à mettre en œuvre. Les opportunités commerciales sous-régionales pour les produits gabonais ont également été discutées.

Cette rencontre de travail s’inscrit dans une offensive plus large de la commission de la Cemac au Gabon. Après avoir signé un accord avec le programme Gabon émergent, le président de la Commission de la Cemac s’est rendu à la zone économique de Nkok à 30 km de Libreville. Là, Daniel Ona Ondo a animé un exposé sur le « comment accélérer la commercialisation des produits gabonais dans l’espace Cemac». C’était face aux industriels installés dans cette zone, qui comporte également une zone franche.

 

Zacharie Roger Mbarga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *