Cemac : la Commission et les États en croisade contre la criminalité transfrontalière

Le 22ème Forum des ministres de sécurité en Afrique centrale s’est tenu le 12 septembre dernier par visioconférence.

 

La rencontre virtuelle était une nouvelle fois l’occasion de hisser haut le drapeau de la collaboration entre la Commission de la Cemac et les responsables des pays de la sous-région en charge de la lutte contre la criminalité transfrontalière. Ce phénomène constitue un véritable frein à la libre circulation et doit nécessairement porter un coup à la volonté pourtant clairement affiché des États d’aller vers une plus grande ouverture.

La réponse à lui apporter, ainsi que les politiques et stratégies de lutte contre toutes les autres formes de criminalité ont alors constitué l’essentiel du menu des échanges de la dernière semaine. Le Pr Daniel Ona Ondo, président de la Commission de la Cemac, ya pris une part active. Le dirigeant communautaire a ainsi pu s’informer de la situation présentée par les représentants de la police des États de la Cemac, y compris ceux de la République Démocratique du Congo et de Sao Tomé et Principe. La participation à ce 22ème Forum de Serge Hervé Ngoma, président en exercice du Comité des chefs de police de l’Afrique centrale (CCPAC), était également édifiante à plus d’un titre.

Les travaux étaient effectués par Lambert-Noël Matha, ministre gabonais de l’Intérieur et président en exercice du Comité des ministres de la sous-région en charge de ces questions. Ils ont notamment permis sous sa conduite d’aboutir au «renforcement de la coopération sous-régionale en matière de sécurité, à la mise en œuvre et à l’application des mécanismes des instruments Cemac», a indiqué le président de séance. Le résultat ainsi obtenu et à révélé, s’inscrit dans le droit fil des missions de cet organe de coopération régionale.

TAA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *