Cemac : 240 milliards de FCFA pour le refinancement des banques

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) vient de mettre à disposition 240 milliards de francs CFA pour aider les banques de la sous-région en besoin de liquidité.

L’appel d’offres a été publié le 30 janvier 2019. Cette opération vise à permettre aux banques commerciales d’éviter la pénurie. Certaines peuvent être en difficulté au vu de la conjoncture économique et financière que traverse la sous-région. Mais les conditions permettent uniquement de renflouer les caisses des établissements bancaires en bonne santé.

Conditionnalités
Le taux de refinancement appliqué est de 3,5% et les banques intéressées devront également mettre en garantie des actifs admis lors des opérations de refinancement auprès de la banque centrale. Ces conditions sont cohérentes avec la politique monétaire restrictive de la Beac, entamée depuis 2017. Celle-ci vise à optimiser le niveau de réserve de changes de la communauté.

Cette option qui n’est pas du gout de certains observateurs. Les conditions de cette opération de financement semblent rudes pour quelques-uns. C’est le cas du juriste congolais Jean Didier Boukongou. Il estime que le taux est «trop cher !» Pour lui, «un taux de 1 % serait plus raisonnable pour une région en crise économique et financière».

 

Zacharie Roger Mbarga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!