CEEAC : Libreville tient le nouveau siège

C’est plus qu’officiel : Libreville abrite le nouveau siège du Secrétariat général de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC). Dans la capitale gabonaise, le 22 août 2019, S.E. Ahmad Allam-mi, le secrétaire général de ladite institution a symboliquement reçu les clefs des mains de Alain-Claude Bilie-By-Nze, le ministre gabonais des Affaires étrangères.

Cérémonie de remise de clés à Libreville

La cérémonie s’est déroulée dans les jardins des locaux dudit siège (bâtiment qui abritait les services de la Beac Gabon, à l’Avenue Jean-Paul II de Libreville), en présence de certains membres du gouvernement gabonais, du corps diplomatique accrédité au Gabon, et des cadres et experts de la CEEAC. Deux discours ont été prononcés au cours de la cérémonie : celui du ministre des Affaires étrangères de la République gabonaise, président du Comité de pilotage de la Réforme institutionnelle de la CEEAC et celui du secrétaire général de la CEEAC, en guise de remerciement à l’endroit du chef de l’État gabonais Ali Bongo Ondimba, en sa qualité de président en exercice de la CEEAC. Pour le premier, ledit siège est en adéquation avec les ambitions de la CEEAC. Celles-ci, a ajusté Alain-Claude Bilie-By-Nze, sont arrimées aux réformes de l’Union africaine, décidée de s’appuyer sur les communautés économiques régionales pour accélérer le processus d’intégration africaine.
Pour le second, c’est «un acte de portée historique qui restera gravé dans la mémoire de la communauté».

Bobo Ousmanou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *